Le bracelet jaune du pape François

L'Année de la foi, le carême... et l'Afrique

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 1366 clics

Le cardinal Wilfrid Fox Napier, archevêque de Durban (http://www.catholic-dbn.org.za), en Afrique du Sud, un franciscain, a offert deux bracelets jaunes au pape François il y a une semaine, vendredi 15 mars, lors de sa première rencontre en tant que pape avec le collège des cardinaux tout entier en la salle Clémentine du Vatican, deux jours après la fumée blanche (cf. Zenit du 15 mars 2013, http://www.zenit.org/fr/articles/ne-pas-ceder-a-l-amertume-que-le-diable-offre-tous-les-jours). Le pape a immédiatement passé l'un des bracelets à son poignet droit.

Un geste que le pape François a expliqué lui-même lors d’un déjeuner, les jours suivants, retirant son bracelet pour le montrer aux cardinaux assis à table avec lui et leur expliquer son origine ... dixit le cardinal Napier, au micro de Radio Vatican.

Il y a un an ou deux, un prêtre de son diocèse a souhaité créer un objet symbolique pour le temps du carême : « Quelque chose pour rappeler à ceux qui le porteraient de prendre un engagement spécial pour le carême, et pour leur rappeler leur engagement ».

Le choix s’est porté sur une bande noire et une bande pourpre, portant le mot "Sacrificium" en imprimé, parce que « c'est comme cela que notre campagne de Carême se présentait : fais un sacrifice, donne aux pauvres », précise le cardinal.

Puis l’Année de la foi a été ouverte, et le prêtre a demandé au cardinal s’il devait poursuivre cette initiative, ce à quoi le cardinal a répondu : "vas-y". Pour marquer cette Année particulière, le bracelet est jaune et présente les mots « Credo Domine – Je crois, Seigneur » ainsi que les symboles du poisson et de la croix.

En outre, ajoute le cardinal, le bracelet est donné avec une carte « qui présente d’un côté une prière pour l’Année de la foi, demandant à Dieu de nous aider à faire les choses que nous devons faire pour vraiment renouveler notre foi; et de l’autre côté un formulaire d’engagement à faire ces choses nécessaires ».

Le bracelet est produit par la paroisse Saint-Joseph de Durban (http://www.stjoseph.co.za).