Le cardinal Béchara Raï en visite à Moscou

Au centre des rencontres oecuméniques et politiques : la Syrie

Rome, (Zenit.org) | 1435 clics

Le patriarche d’Antioche des Maronites, le cardinal Béchara Boutros Raï, sera en visite à Moscou, du 26 février au 1er mars 2013, dans le cadre d’un événement riche en implications œcuméniques, politiques et humanitaires, rapporte l’agence vaticane Fides. La question de la Syrie sera au centre des entretiens.  

Selon l’agence, le patriarche rencontrera notamment Kirill Ier, patriarche orthodoxe de Moscou et de toutes la Russie, lors d’un déjeuner, le 27 février, ainsi que le métropolite Hilarion, responsable du département du patriarcat orthodoxe de Moscou pour les relations extérieures.

Le lendemain matin, le cardinal Béchara Raï sera reçu par Sergueï Naryshkine, président de la Douma, la chambre basse du Parlement russe.

Au centre des entretiens avec les représentants de l’Eglise et du monde politique russe : la situation dramatique actuelle en Syrie. Mgr Paul Nabil el-Sayah, vicaire général du patriarcat d’Antioche des Maronites, qui accompagnera le cardinal, explique : « Nous parlerons de la présence chrétienne au Moyen-Orient et nous exprimerons notre opinion sur la tragique situation syrienne ».

L’archevêque fait part de la préoccupation du patriarcat : « Le conflit syrien semble être arrivé à une impasse. Aucune des parties en conflit n’apparaît en mesure de l'emporter. Le temps qui passe ne fait qu’augmenter les massacres, la destruction des infrastructures et de l’ensemble de la société syrienne et toutes les souffrances d’un peuple martyrisé. Les chrétiens paient eux aussi un prix élevé dans cette guerre. Il faut trouver une solution pacifique au conflit et la trouver le plus vite possible ».

Le cardinal rencontrera également la communauté locale libanaise en l’église Saint-Maron, à laquelle il fera don d’une relique de son saint patron. Vendredi 1er mars, il célébrera la messe en la cathédrale catholique de l’Immaculée Conception et rencontrera Mgr Paolo Pezzi, archevêque du diocèse non territorial de la Mère de Dieu, à Moscou.

Le cardinal se rendra ensuite au Vatican, pour le conclave qui élira le successeur de Benoît XVI.

Selon la même source, la visite du cardinal Raï perpétue une tradition de rencontres bilatérales entre l’Eglise maronite et le patriarcat de Moscou, tradition qui a débuté avec le patriarche maronite émérite, le cardinal Nasrallah Pierre Sfeir, et a connu un moment significatif en novembre 2011, avec la visite au Liban du patriarche Kirill Ier.