Le cardinal Keith O'Brien quitte l'Ecosse

Pénitence et prière

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 576 clics

Le cardinal Keith Michael Patrick O’Brien, 75 ans demain, archevêque émérite d'Edimbourg et Saint-Andrews, quitte l'Ecosse pour quelques mois, pour un temps "de renouveau spirituel, de prière et de pénitence", a annoncé, le 15 mai, la Salle de presse du Saint-Siège.

Et ceci, "pour les mêmes raisons qui l'avait conduit à ne pas participer au conclave" de mars dernier et "en accord" avec le pape François. La même note précise que "les décisions à venir seront prises en accord avec le Saint-Siège".

Le pape François inscrit ainsi son action dans la ligne de Benoît XVI de "tolérance zéro". 

Au lendemain de la renonciation du pape Benoît XVI, les accusations contre le cardinal écossais - à ne pas confondre avec le cardinal Edwin Frederick O'Brien, des Etats-Unis, 74 ans, Grand Maître de l'Ordre Equestre de Jérusalem - avait fait anticiper à Benoît XVI l'acceptation de sa démission, le 25 février, et il n'avait pas participé à l'élection du pape François.

Le cardinal atteint demain, 17 mai, l'âge canonique de la retraite. Il avait averti de sa retraite le nonce en Grande-Bretagne, Mgr Antonio Mennini, mais la renonciation de Benoît XVI lui a fait anticiper sa demande.

La décision de l’archevêque est survenue alors que trois prêtres et un ancien séminariste qui s’est ensuite marié, le mettaient en cause pour des « comportements inappropriés » alors qu’ils étaient séminaristes dans les années quatre-vingt.

L’archevêque a reconnu publiquement, le 3 mars, que sa "conduite sexuelle" ne correspondait pas à ce que l'on attend "d'un prêtre, d'un évêque, d'un cardinal". Il a demandé pardon à tous ceux qu'il a offensés, mais aussi à l'Eglise catholique et au Peuple d'Ecosse".

Et il avait décidé de ne pas participer au conclave, notamment pour ne pas attirer sur lui « l’attention des media » en un moment aussi important pour la vie de l’Eglise.