Le cardinal Newman était un prêtre « très aimé », rappelle Benoît XVI

Réflexion sur la vie de prêtre du nouveau bienheureux

| 2040 clics

 ROME, Dimanche 19 septembre 2010 (ZENIT.org) - Le cardinal John Henry Newman était un prêtre « très aimé ». Il avait une vision profondément humaine de son ministère sacerdotal.

C'est par une réflexion sur « la vie de prêtre » du cardinal Newman que le pape Benoît XVI a conclu son homélie de la messe de béatification du cardinal anglais, au Cofton Park de Birmingham, ce dimanche matin, en présence d'une foule de plus de 50.000 personnes selon la BBC.

Pour illustrer la conception que John Henry Newman avait de son ministère, le pape a rappelé un sermon du cardinal.

« Si des anges avaient été vos prêtres, mes frères, ils n'auraient pas pu souffrir avec vous, avoir de la sympathie pour vous, éprouver de la compassion pour vous, sentir de la tendresse envers vous et se montrer indulgents avec vous, comme nous ; ils n'auraient pas pu être vos modèles et vos guides, et n'auraient pas pu vous amener à sortir de vous-mêmes pour entrer dans une vie nouvelle, comme le peuvent ceux qui viennent du milieu de vous » (« Hommes, non pas Anges : les prêtres de l'Évangile », Discourses to Mixed Congregations, 3) », disait le cardinal Newman.

« Il a vécu à fond cette vision profondément humaine du ministère sacerdotal dans l'attention délicate avec laquelle il s'est dévoué au service du peuple de Birmingham au long des années qu'il a passées à l'Oratoire, fondé par lui, visitant les malades et les pauvres, réconfortant les affligés, s'occupant des prisonniers », a souligné le pape.

« Il n'est pas étonnant qu'à sa mort, des milliers de personnes s'alignaient dans les rues avoisinantes tandis que son corps était transporté vers sa sépulture à moins d'un kilomètre d'ici », a-t-il constaté, et que « cent vingt ans plus tard, de grandes foules se sont rassemblées à nouveau pour se réjouir de la reconnaissance solennelle de l'Église pour l'exceptionnelle sainteté de ce père des âmes très aimé ».

A l'issue de la messe au Cofton Park, le pape s'est rendu en voiture à l'Oratoire de saint Philippe Néri, dans le quartier de Edgbaston, où résida le cardinal Newman de 1854 jusqu'à sa mort en 1890. Il a été accueilli par Mgr Richard Duffield, recteur de l'Oratoire et postulateur de la cause de béatification du cardinal. Le pape a prié un instant dans la chapelle de l'Oratoire avant de visiter au premier étage la chambre-musée du cardinal Newman et la chapelle privée, dédiée à saint François de Sales.

Gisèle Plantec