Le cardinal protodiacre annoncera le nom du nouveau pape

Il préside deux messes des « novendials »

| 1566 clics

ROME, Mardi 12 avril 2005 (ZENIT.org) – Le cardinal protodiacre a présidé mardi soir à Saint-Pierre la messe du 5e jour des « novendials », les neuf jours de prière pour le défunt pontife romain. Il présidera celle de samedi 16, la dernière. C’est également lui qui annoncera au monde le nom du nouveau pape à l’issue du conclave. Mais qui est-il ?



Rappelons que le 24 février dernier, Jean-Paul II a confirmé lui-même comme nouveau cardinal protodiacre, - le premier et le plus âgé des cardinaux diacres - le cardinal d’origine chilienne Jorge Arturo Medina Estevez, âgé de 78 ans.

C’est lui qui a présidé ce 12 avril et présidera samedi 16 avril la messe des novendials, entouré de ce qu’on appelle la « chapelle papale », c'est-à-dire l'ensemble des cardinaux, évêques, prélats, officiers et dignitaires, ecclésiastiques, religieux et laïcs, normalement présents aux célébrations liturgiques solennelles présidées par le Pape.

En février dernier, du fait de son état de santé, la présence du pape au moment du consistoire avait été déconseillée pour « raisons de prudence » et le cardinal secrétaire d’Etat Angelo Sodano avait été chargé de présider la réunion.

Dans un message, Jean-Paul II avait ensuite confirmé l’attribution du titre presbytéral aux cardinaux Luigi Poggi, Carlo Furno et Gilberto Agustoni. Ces trois cardinaux faisaient en effet auparavant partie de l’ordre des cardinaux diacres. A leur suite venait le cardinal Medina Estevez. Ayant attribué le titre dans l’ordre des prêtres à ces trois cardinaux, le cardinal Medina Estevez a donc été confirmé comme premier des cardinaux diacres, en remplacement du cardinal Poggi, âgé de 87 ans.

C’est en effet le cardinal le plus ancien de l’ordre des diacres, appelé cardinal protodiacre, qui « annonce au peuple en attente, l’élection et le nom du nouveau Souverain pontife » (UDG n. 89, en prononçant les célèbres paroles : « Je vous annonce une grande joie, nous avons comme pape le très éminent et très révérend … qui a choisi pour nom… », soit en latin, la formule : « Annuntio vobis gaudium magnum, habemus Papam, Eminentissimum ac Reverendissimum Dominum NN, qui sibi nomem imposuit NN ».

Rappelons à propos de la tradition des trois ordres de cardinaux que lors des consistoires pour la création de nouveaux cardinaux, le pape lit la formule de création et proclame les noms des nouveaux cardinaux. A chaque cardinal, le souverain pontife attribue une Eglise de Rome (« titre » ou « diaconie ») comme signe de sa participation auprès du pape au souci pastoral du diocèse.

Selon la tradition du diocèse de Rome, le collège cardinalice est divisé en trois ordres : l’ordre des évêques, l’ordre des prêtres et celui des diacres. Et ceci parce qu’autrefois, les cardinaux étaient choisis parmi les diacres et les prêtres du clergé romain, tandis que les évêques des diocèses voisins de la ville de Rome - dits « suburbicaires » - étaient appelés à assister le pape dans sa mission de gouvernement de l’Église universelle.

Le doyen du collège des cardinaux est toujours un cardinal-évêque élu par les cardinaux de l’ordre épiscopal : c’est le cardinal Ratzinger qui a été élu en remplacement du cardinal Gantin.

Le cardinal protodiacre est né à Santiago du Chili, le 23 décembre 1926.

Il a été ordonné prêtre en 1954. Il a longtemps assumé la charge de Chanoine pénitencier de la cathédrale métropolitaine de Santiago ainsi que celle de Juge au Tribunal ecclésiastique de cette même ville.

Jean XXIII le nomma expert lors du Concile Vatican II. Il a collaboré avec divers organismes de la Curie romaine et été consultant auprès de différents dicastères. Il a reçu l’ordination épiscopale des mains de Jean-Paul II en la solennité de l’épiphanie de 1985. En 1993, il a prêché les exercices spirituels au Vatican en présence du pape.

Jean-Paul II l’a crée cardinal lors du consistoire du 21 février 1998.

Préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin et la Discipline des sacrements, il est actuellement membre de la Congrégation pour le clergé, pour les Evêques et pour la Doctrine de la foi, des Conseils pontificaux pour la Famille et pour l’interprétation des Textes législatifs, de la Commission pontificale pour l’Amérique latine, et de la Commission pontificale « Ecclesia Dei ».