Le cardinal Schönborn n’a pas mis en doute le célibat des prêtres

Mise au point du porte-parole de l’archidiocèse de Vienne

| 3034 clics

ROME, Vendredi 12 Mars 2010 (ZENIT.org) - Le cardinal Christoph Schönborn, OP, « n'a aucunement remis en cause le célibat dans l'Eglise catholique de rite latin », a déclaré Erich Leitenberger, porte-parole de l'archidiocèse de Vienne, démentant les interprétations des médias sur certaines déclarations de l'archevêque de Vienne.

Ses propos ont été repris par Radio Vatican, le 11 mars.

Selon l'agence de presse catholique Kathpress, dans la dernière édition de « Thema kirche », bulletin de l'archidiocèse, le cardinal Schönborn avait affirmé qu'il était nécessaire de faire toute la « vérité » sur les abus et de « mettre les victimes au premier plan ».

Reprenant les mots exacts de l'archevêque, l'agence de presse précise que le cardinal avait souhaité un examen des causes des abus, dont : « la question de la formation des prêtres et la question de ce qui s'est passé suite à la révolution sexuelle de 1968. Le thème du célibat en fait partie, tout comme celui du développement de la personnalité. Et il faut aussi une bonne part de sincérité, dans l'Eglise mais aussi dans la société ».

Le cardinal Schönborn demandait aussi un « changement » : « à chaque nouveau cas d'abus, commis dans l'Eglise ou ailleurs, je me demande : ‘Et toi, as-tu vraiment fait quelque chose pour changer les choses ?' ».

Le porte-parole de l'archidiocèse de Vienne a conclu en souhaitant que « la sincérité » domine aussi dans « la reprise des déclarations de personnalités de l'Eglise ».