Le carême, temps pour réagir face à la réalité du mal

Catéchèse du mercredi en français

Rome, (Zenit.org) Pape François | 1278 clics

"Le carême est un temps providentiel pour changer de cap, pour réagir face à la réalité du mal qui nous défie toujours", a déclaré le pape François dans sa catéchèse à l'adresse des francophones, lors de l'audience générale de ce mercredi 5 mars 2014, place Saint-Pierre.

Pour ce mercredi des Cendres, le pape a interrompu sa série de catéchèses sur les sacrements, commencée en début d'année. Il a introduit le sens du carême, « un temps 'fort', un temps de 'tournant' qui peut favoriser en chacun le changement, la conversion... pour sortir de l'accoutumance paresseuse au mal ».

Catéchèse en français du pape François

Chers frères et sœurs, aujourd’hui, Mercredi des Cendres, commence le temps du Carême qui nous conduira au Triduum pascal, mémoire de la passion, de la mort et de la résurrection du Seigneur, cœur du mystère de notre salut.

En ce temps, l’Église nous adresse deux invitations pressantes : prendre une conscience plus vive de l’œuvre rédemptrice du Christ et vivre notre Baptême de manière plus engagée. Notre conversion est la réponse reconnaissante au mystère merveilleux de l’amour de Dieu.

Vivre pleinement notre baptême signifie ne pas nous habituer aux situations de dégradation et de misère que nous rencontrons sur nos routes. Le carême est un temps providentiel pour changer de cap, pour réagir face à la réalité du mal qui nous défie toujours.

C’est le temps favorable pour nous rapprocher de Dieu et nous convertir à l’amour envers le prochain.