Le "Chant pour la paix", premier texte de Jean-Paul II mis en musique

L'appel d'Assise chanté par Placido Domingo

| 2570 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 8 avril 2003 (ZENIT.org) - Le "Chant pour la paix", est le premier texte de Jean-Paul II mis en musique: c'est l'appel lancé par le pape lors de la Journée de prière des religions pour la paix à Assise le 24 janvier 2002.



C'est le ténor espagnol Placido Domingo qui interprètera cet appel de Jean-Paul II, sur une musique composée par le maestro italien Marco Tutino, lors d'un concert au théâtre d'Ancône, lundi 28 avril.

"Après le tragique attentat du 11 septembre dernier, toujours présent à notre mémoire, et face au risque de nouveaux conflits, les croyants ressentent l´urgence d´intensifier leur prière pour la paix, car celle-ci est avant tout un don de Dieu", disait le pape à l'angélus du 20 janvier 2002, à la veille de ce pèlerinage à Assise, avec des paroles dont l'actualité est frappante.

Le jeudi suivant, 24 janvier, le pape a rassemblé des représentants des religions du monde dans le train qui faisait route vers Assise. Et dans la ville de saint François, ils ont chacun prié à leur façon pour la paix dans le monde, et se sont engagés à ne jamais utiliser le nom de Dieu pour inciter à la violence ou à la guerre.

Au cours de cette journée, le pape lançait cet appel: "Plus jamais la violence, plus jamais la guerre, plus jamais le terrorisme!".

Il reprenait ces paroles à l'angélus du 27 janvier 2002: " "Plus jamais la guerre! Plus jamais le terrorisme! Qu'au nom de Dieu, chaque religion apporte sur terre la justice et la paix, le pardon et la vie, l'amour!" Tel est l'appel solennel qu'avec les responsables des diverses religions, j´ai adressé aux hommes de notre temps, rejetant avec force la tentation de résoudre les graves problèmes de l'humanité à travers le recours aux armes et à la violence. Nous avons ainsi placé une autre pierre milliaire sur le chemin de construction de la civilisation de la paix et de l'amour".

"J'ai essayé de rendre par la musique toute l'énergie et la force contenues dans le texte de Jean Paul II pour donner une dimension universelle à son message", a déclaré Marco Tutino, selon l'AFP.

Le "chant de la paix" sera précédé d'un programme de musique sacrée de Vivaldi, Mozart, Schubert, au cours d'un concert intitulé "Musiques d'espérance".

Placido Domingo sera accompagné par l'orchestre philharmonique d'Ancône et le concert sera transmis en direct sur la chaîne internationale de la RAI (http://www.rai.it), et sur "RadioTre".

Marco Tutino (cf. www.marcotutino.com) est une des figures majeures des compositeurs italiens contemporains.

Sa carrière a eu un démarrage décisif en 1976 avec sa participation au festival " Gaudeamus" en Hollande.

Tutino s'est fait connaître du point de vue de son engagement aux côtés de l'Eglise par son "Requiem pour les victimes de la mafia", exécuté le 27 mars 1993 à la cathédrale de Palerme.

Pour l'an 2000, il composa le "Kyrie" et "l'Agnus Dei" de la Messe jubilaire de la Résurrection à la demande de la "Sagra Musicale" de l'Ombrie dans le cadre des célébrations jubilaires: ils ont été joués au Capitole.

Marco Tutino a composé des opéras, des ballets, des concertos. Son premier Opéra a été "Pinocchio" (1985, repris en 2001 au Mai florentin), suivi de "Cyrano", créé en 1987, et repris en 1990 à l'Arène de Vérone et en 2002 en France, à Metz. Bien d'autres ont suivi: "La Lupa" ("la Louve"), "Vies imaginaires" ("Vite Immaginarie"), "Frédéric II", ("Federico II"), "Le chat botté" ("Il Gatto con gli stivali"), "Pougachev", "Dylan Dog", un ballet lyrique, "Peter Uncino", puis "Vita", "la Vie".

En 1994, Tutino inscrit aussi à son palmarès un "Concerto pour clarinette et orchestre", puis le ballet de Richard III, en 1996-1997.