Le chapelet : Un soutien pour les détenus en Zambie

Des opuscules sur la prière envoyés à deux prisons de haute sécurité

| 1510 clics


ROME, Jeudi 22 avril 2010 (ZENIT.org) - Les détenus incarcérés dans les quartiers de haute sécurité en Zambie, y compris ceux du couloir de la mort, recevront un opuscule sur le chapelet grâce à une initiative conjointe entre deux organisations de charité basées au Royaume Uni.

Le bureau britannique d'Aide à l'Eglise en détresse (AED) s'est uni à l'organisation pour le chapelet Crown of Thorns pour fournir 1.600 exemplaires de l'opuscule de l'AED aux détenus de la prison civile de Kamfinsa et de la prison de très haute sécurité de Kabwe.  

Cette initiative répond à la demande des prisonniers à Crown of Thorns de recevoir plus d'informations sur le rosaire. 

Lisa de Quay, directrice exécutive de l'organisation, a fait savoir que Crown of Thorns recevait régulièrement des lettres de détenus, voire de détenus enfermés dans le couloir de la mort.  

Le contact avec les détenus, a-t-elle affirmé, a probablement été favorisé par un aumônier visiteur qui a distribué des fiches de Crown of Thorns décrivant la prière du chapelet. 

« Outre le fait qu'ils soient trop loin de chez eux pour que leurs proches puissent venir les voir, les prisonniers, qui ont en général le soutien de la famille, s'inquiètent de l'état de pauvreté et de difficultés dans lequel leur crime a laissé leurs familles ». 

« Bien que traités humainement », la plupart des détenus, souvent rejetés par la société, passent des années en prison avec les mêmes vêtements qu'ils avaient au moment de leur arrestation, sans savon ni couvertures ou draps pour se protéger du grand froid des mois d'hiver ». 

Envoyer aux prisonniers des fiches sur le chapelet, et maintenant l'opuscule de l'AED, peut les aider à aller de l'avant dans leur vie.

« Leurs lettres vous surprendront ; elles sont pleines de grande joie d'avoir pu avoir ce contact, d'être acceptés et d'avoir trouvé Dieu ». 

Un prisonnier dans le couloir de la mort écrit : «  C'est la première fois que je reçois un paquet, même si je suis en prison depuis maintenant 14 ans. Puisse Dieu vous récompenser abondamment ».

Le directeur national britannique de l'AED, Neville Kyrke-Smith, a expliqué que « réciter le chapelet peut toucher profondément les gens et transformer leur vie ». 

« Marie, Mère de Dieu, aime tous ses fils, et dans la souffrance et dans le désespoir, nous pouvons rester en prière à ses côtés, regardant à travers les larmes de cette existence vers l'espérance de la nouvelle vie et de la résurrection ».

« Nous sommes très heureux de participer à cette formidable initiative qui changera la vie des détenus et les rapprochera de Dieu », a-t-il ajouté. 

Un détenu du quartier de haute sécurité de Kabwe a dit toute sa reconnaissance pour le paquet reçu, comparant l'œuvre des organisations de charité à « une lampe que l'on ne peut cacher sous la table ».

Crown of Thorns encourage la diffusion du chapelet comme moyen pour trouver la paix, et envoie en Afrique du matériel comme des vêtements liturgiques, statues, fiches de prière et des chapelets. 

L'AED soutient l'Eglise du continent en venant en aide aux prêtres, aux religieux et religieuses, et en soutenant des projets pour faire face aux besoins pastoraux. En 2008 elle a apporté à la Zambie plus de 330.000 euros d'aides.