Le Christ, espérance fiable pour l’Europe : Benoît XVI évoque la Croatie

Audience générale du mercredi sur le voyage en Croatie

| 1363 clics

ROME, Mercredi 8 juin 2011 (ZENIT.org) – « LeChrist, espérance fiable pour l’Europe » titre à la Une L’Osservatore Romano en italien du 9 juin, pour présenter le bilan que Benoît XVI a fait de son voyage en Croatie lors de l’audience générale de ce mercredi matin,place Saint-Pierre.« Un voyage bref, limité à Zagreb, mais riche », a souligné le pape en reprenant chacune de ces étapes.

« Benoît XVI invite les Européens à ne pas avoir peur de Dieu » titre pour sa part Radio Vatican en français, et en italien : « que l’Europe n’ait pas peur de Dieu et défende la famille » (cf. « Documents » pour la traduction intégrale de la catéchèse en italien).

Le pape était en effet à Zagreb samedi 4 et dimanche 5 juin, à l’occasion de la première Journée nationale des familles organisée par l’Eglise catholique de Croatie.

« L’Europe a pour vocation fondamentale de préserver et renouveler un humanisme fondé sur ses racines chrétiennes », précise Radio Vatican.

« Chers frères et sœurs, a dit le pape en français, « Ensemble dans le Christ », telle était la devise de la visite apostolique que je viens d’accomplir en Croatie. Lors de la messe pour la journée nationale des familles, j’ai rappelé la responsabilité de l’Europe à promouvoir et à défendre la famille, notamment dans les domaines éducatif et social ».

A propos du témoignage des familles, le pape a ajouté : « J’ai aussi voulu encourager les conjoints dans leur mission, soulignant combien leur fidélité est un témoignage éloquent de l’amour du Christ. Dans ce témoignage les enfants apprennent sans paroles que Dieu est amour fidèle, patient, respectueux et généreux. Mais cette fidélité n’est pas possible sans la grâce de Dieu, sans le soutien de la foi et de l’Esprit Saint ».

A propos de la veillée avec les jeunes, le pape a souligné que c’est Dieu lui-même qui les « cherche » avant même qu’ils ne cherchent Dieu : « Aux jeunes rassemblés pour la veillée, j’ai répété la question de Jésus aux disciples : « Que cherchez-vous ? », tout en leur rappelant que Dieu nous cherche le premier. C’est cela la joie de la foi : découvrir que Dieu nous aime le premier ».

Le pape a aussi rendu hommage à la figure du cardinal Stepinac, béatifié par Jean-Paul II en octobre 1998, comme martyr : « À la lumière du témoignage du Cardinal Alojzije Stepinac, j’ai aussi encouragé les Évêques et les prêtres dans leur ministère, les invitant à la communion et à un nouvel élan apostolique ».

Le pape a souligné la vocation de l’Europe, au moment où la Croatie souhaite entrer dans l’Union européenne : « Lors de la rencontre avec les Représentants de la société civile, j’ai rappelé la vocation fondamentale de l’Europe qui est de garder et de renouveler un humanisme qui a des racines chrétiennes, et qui est donc aussi universel et intégral ».

« Chers amis, je vous invite à prier la Vierge Marie pour que ce voyage porte des fruits abondants ! », a conclu le pape qui au cours de son voyage a évoqué le sanctuaire de Maria Bistrica.

Il a ajouté à l’adresse des francophones : « Puissiez-vous découvrir la joie de la foi en vous laissant aimer par le Christ ! Bonne préparation à la fête de la Pentecôte ! »