Le Christ et l'Eglise, le service, l'humilité et la prière

Homélie du pape François pour la Saint-Ignace

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 882 clics

Le Christ et l'Eglise c'est tout un, rappelle en substance le pape François, qui insiste sur le caractère central du Christ dans la vie du jésuite, le service et l'humilité, et qui cite les paroles du père Arrupe: "Je dis ceci comme si c'était mon chant du cygne: priez". 

Ce père général de la Compagnie qu'un accident vasculaire cérébral allait frapper en 1981 : il est resté aphasique et paralysé jusqu'à sa mort, en 1991. Il avait pour cette raison renoncé à sa charge. Il a créé notamment le Service jésuite des Réfugiés. Le pape François est allé se recueillir sur sa tombe.

Le pape a en effet célébré la messe, ce 31 juillet, en la fête de saint Ignace de Loyola, en l'église romaine du "Gesù", près de la place de Venise, première église des jésuites au monde, dédiée au Saint Nom de Jésus et où repose saint Ignace.

Son tombeau et l'autel sont surmonté d'une statue du fondateur de la Compagnie de Jésus en gloire, habituellement cachée au public par un tableau et dévoilée, par un mécanisme moderne mais hérité des mises en scènes liturgiques baroques, lors des grandes fêtes de la Compagnie, comme ce 31 juillet: la toile s'abaisse la statue d'argent et d'or apparaît.

Quelque 250 jésuites présents à Rome ont concélébré autour du pape François (cf. Zenit du 26 juillet 2013, http://www.zenit.org/fr/articles/le-pape-francois-fetera-saint-ignace-en-famille), dont le père Général de la Compagnie de Jésus, le père Adolfo Nicolas, espagnol, que le pape a embrassé chaleureusement au seuil de la porte du Collège des jésuites, à droite du porche de l'église.

C'est là que se trouvent aussi les "chambres de saint Ignace" ou le fondateur a habité, gouverné et prié, et où il s'est éteint.

Le pape a aussi fait allusion au jésuite dont on est sans nouvelles depuis quelques jours en Syrie, le père Paolo d'all'Olio (cf. Zenit du 30 juillet 2013, http://www.zenit.org/fr/articles/syrie-disparition-du-jesuite-italien-paolo-dall-oglio).

En tout, le pape a passé deux heures avec ses frères du monde entier (cf. Ci-dessous, texte intégral).