Le Christ gouverne le monde en dépit des vicissitudes

Family 2012 : expérience de l'Eglise vivante, par Benoît XVI

| 1103 clics

Anne Kurian

ROME, lundi 4 juin 2012 (ZENIT.org) – Pour Benoît XVI, la Rencontre mondiale des familles donne à vivre « l’expérience de l’Eglise vivante ». Et montre que malgré les « adversaires de la barque de Pierre », « le Christ tient en main le gouvernement du monde ».

C’est ce que le pape a déclaré, au terme du déjeuner à l’archevêché de Milan, hier, dimanche 3 juin, dans le cadre de la VIIe Rencontre mondiale des familles (30 mai-3 juin).

Pour l’occasion, le cardinal Tettamanzi, archevêque émérite de Milan, a remis à Benoît XVI une copie précieuse d'un évangéliaire ambrosien, réalisé par de grands artistes contemporains, avec pour couverture une représentation de la Jérusalem céleste.

Benoît XVI a remercié d’abondance du cœur, soulignant que « la Parole de Dieu est la clé de la vie, la clé de la pensée, de l’existence » et qu'avec elle « nous sommes dans la réalité de la vie ».

« Merci pour tout ce que j’ai vécu durant ces journées », a poursuivi le pape, mettant l’accent sur le « don » de cette Rencontre des familles, à savoir « l’expérience de l’Eglise vivante ».

« Si parfois on peut penser que la barque de Pierre est vraiment à la merci d’adversaires difficiles », a-t-il ajouté, cependant « nous voyons que le Seigneur est présent, est vivant, qu'il est vraiment ressuscité », et qu’il « tient en main le gouvernement du monde et le cœur des hommes ».

Benoît XVI a partagé ce repas avec sept familles du monde : une famille de chaque continent, une famille milanaise et une famille de Philadelphie (ville qui accueillera la prochaine Rencontre mondiale des familles, en 2015).