« Le concile Vatican II. Pour une herméneutique correcte », publication

Faire comprendre le Concile aux nouvelles générations, par Mgr Marchetto

| 1298 clics

Anita Bourdin

ROME, jeudi 29 novembre 2012 (Zenit.org) – « Le concile Vatican II. Pour une herméneutique correcte », c’est le titre du second livre de Mgr Marchetto sur le Concile. Il sera publié en italien par la Librairie éditrice du Vatican et présenté demain, vendredi 30 novembre. Il souhaite contribuer à faire comprendre le Concile aux nouvelles générations.

Le premier volume vient d’être publié en français sous le titre: « Le concile oecuménique Vatican II.
 Contrepoint pour son histoire » (Ed. du Jubilé, le Sarment, juin 2011, 16 euro).

Cette traduction, explique l’auteur à Zenit, ce 29 novembre, « se limite seulement à une partie de mon livre en italien, je dirais à son cœur : la critique à l'oeuvre de l'histoire conciliaire de l'école de Bologne, et à deux autres chapitres d’un résumé général de mon travail ».

Ce travail d’historien et de théologien tient compte de l’invitation de Benoît XVI, lors du fameux discours à la curie romaine du 22 décembre 2005 sur la juste herméneutique du Concile.

Le pape fait observer l'existence de deux "herméneutiques" du Concile, encourageant la seconde : « D'un côté, il existe une interprétation que je voudrais appeler "herméneutique de la discontinuité et de la rupture"; celle-ci a souvent pu compter sur la sympathie des mass media, et également d'une partie de la théologie moderne. D'autre part, il y a l'"herméneutique de la réforme", du renouveau dans la continuité de l'unique sujet-Eglise, que le Seigneur nous a donné; c'est un sujet qui grandit dans le temps et qui se développe, restant cependant toujours le même, l'unique sujet du Peuple de Dieu en marche ».

A l’occasion du 50e anniversaire de l’ouverture de Vatican II, Mgr Agostino Marchetto – qui fut le « numéro deux », le secrétaire du Conseil pontifical pour la pastorale des migrants, et auparavant, représentant du Saint-Siège à la FAO  - publie donc le second volet de son travail. Ce second volume rassemble 35 contributions, dont 18 inédits.

Son premier volume a été une contribution à l'histoire du Concile oecuménique Vatican II, en « contrepoint » des conditionnements qui, trop souvent, la « dénaturent », estime l’auteur.



Dans cette « étude critique des oeuvres apparues pendant cette période », tel un « contrepoint, en langage musical », l'auteur se veut au service d'une « interprétation correcte du Concile », telle qu’elle a été évoquée par Benoît XVI.

Et le bienheureux Jean-Paul II estimait pour sa part que « lire le Concile en supposant que celui-ci comporte une rupture avec le passé, alors qu'en réalité il se situe dans le sillage de la foi de toujours, est absolument erroné. »



L'auteur a expliqué à Zenit que l'on constate aujourd'hui un effort pour « mettre sur internet, à la disposition de tous, des études sur le Concile Vatican II, et pas seulement sur le Concile » et qu'il rejoint « cette tendance ».

«Comme il est écrit dans l'introduction de mon livre, qu'on a pu trouver sur le site avant le livre même, ma recherche constitue la première histoire de l'historiographie du Concile, à partir de 1990 », a souligné Mgr Marchetto.

L'archevêque italien précise en effet qu'il s'agit d'une « étude critique des œuvres apparues pendant cette période ».

Il ajoute que sa « ligne de pensée est certainement celle de la continuité-réforme, dans l'herméneutique du Vatican II » et qu'il « cherche à rejoindre les personnes qui cherchent avant tout la vérité historique du Concile, ce qui est la base pour une interprétation correcte ».

Il souligne l'importance de ce travail pour les jeunes, pour leur faire comprendre « qu'il y a là des vraies réponses à leurs questions et à leurs désirs profonds ».

On peut trouver le premier volume en italien, en libre accès et en format téléchargeable « pdf », sur Internet : « Il Concilio ecumenico Vaticano II. Contrapunto per la sua storia » (Libreria Editrice Vaticana).

Une émission du « Studio Romain » de Radio Espérance sera consacrée à ce premier volume mercredi prochain, 5 décembre (diffusion trois fois dans la journée) et le samedi suivant.