Le Conseil pontifical pour les migrants fête ses 25 ans

XXe Session plénière "Accueillir le Christ dans les réfugiés"

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 563 clics

Le Conseil pontifical pour la pastorale des migrants et des personnes en déplacement fête son 25e anniversaire (1988). Pour l’occasion, il sera reçu par le pape François, dans le cadre de sa XXe session plénière.

La session aura lieu au Vatican, du 22 au 24 mai, sur le thème « La sollicitude pastorale de l’Eglise dans le contexte des migrations forcées ». Une audience avec le pape François est prévue au dernier jour, vendredi 24 mai.

Les participants – 25 membres et 19 consulteurs du dicastère – étudieront notamment le document “Accueillir le Christ dans les réfugiés et dans les personnes déracinées de force”, qui sera publié en juin prochain par le dicastère.

Le but de la session, précise un communiqué, est de réfléchir sur le soin pastoral « là où les droits de l’homme des réfugiés sont violés », par exemple chez les personnes « victimes de trafic (esclavage sexuel ou travail forcé) ».

Le 25e anniversaire de l’institution du Conseil pontifical sera célébré le jeudi 23 mai : en 1988, par la constitution apostolique Pastor bonus (1988), le pape Jean-Paul II élevait la Commission pontificale instituée par Paul VI en 1970, au rang de Conseil pontifical.

La cérémonie se conclura par une messe pour les migrants et les réfugiés, animée par des chœurs de migrants, en la basilique Sainte-Marie-en-Trastevere. L'homélie sera prononcée par Mgr Barthélémy Aoukonou, secrétaire du Conseil pontifical de la culture.

Parmi les intervenants de cette session plénière, le cardinal Antonio Maria Veglio, président du dicastère, ouvrira et clôturera les travaux. Mgr Joseph Kalathiparambil, secrétaire, fera le point sur l’actualité du dicastère depuis la dernière session plénière (2010), et le P. Gabriele F. Bentoglio, sous-secrétaire, parlera de la pastorale des migrants d'après les rapports des conférences épiscopales nationales. 

Divers intervenants, parmi lesquels le patriarche Béchara Boutros Raï, patriarche d’Antioche des Maronites, préciseront les données des migrations et de la pastorale eccléciale sur les cinq continents. Le programme annonce également plusieurs tables rondes, avec des intervenants de Malaisie, Allemagne, Slovaquie, Ghana, Autriche et Italie.

Enfin, Mgr Dominique Mamberti, secrétaire pour les relations avec les Etats, interviendra sur le thème « Le Saint-Siège et les migrations forcées ».