Le courage de la fidélité, au quotidien et dans des situations extrêmes

Homélie du lundi 25 novembre 2013

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 717 clics

Demandons le courage de la fidélité, a exhorté en substance le pape François lors de la messe de ce lundi, 25 novembre, le la chapelle de la Maison Sainte-Marthe du Vatican.

Le pape a invité à la confiance en Dieu et à demander dans la prière « la grâce du courage », le courage de la fidélité « dans la vie quotidienne et dans les situations extrêmes ».

Le pape a en effet évoqué les personnages des lectures bibliques du jour, qui sont remarquables par leur confiance en Dieu, même dans des situations extrêmes.

Dans le livre de Daniel, les jeunes juifs esclaves du roi Nabuchodonosor demeurent fidèles au Seigneur, au risque de leur vie. Dans l'Evangile de Luc, Jésus fait l’éloge de la veuve qui met deux pièces de monnaie dans le trésor du Temple, malgré son indigence.

La veuve et les jeunes esclaves « ont choisi le Seigneur avec un cœur grand, sans intérêt personnel, sans mesquinerie (...). Ils ne l’ont pas fait par fanatisme, non ; ils ont eu confiance parce qu’ils savaient que le Seigneur est fidèle (…), parce que le Seigneur ne peut pas être infidèle, il ne peut pas renier lui-même. »

« Quand nous entendons la vie des martyrs, quand nous lisons dans les journaux les persécutions contre les chrétiens, aujourd’hui, nous pensons à ces frères et sœurs dans des situations extrêmes, qui font ce choix. Ils sont un exemple pour nous, et ils nous encouragent à jeter dans le trésor de l’Eglise tout ce que nous avons pour vivre. » 

Le pape encourage cette attitude de foi au quotidien : « Choisir d'être fidèle au Seigneur est tout aussi important dans les petites choses et dans les situations les plus difficiles. »

Il évoque le « martyre » quotidien des « hommes, femmes, personnes âgées et jeunes qui, chaque jour choisissent d'être fidèle au Seigneur ».

Le pape invite à prendre modèle sur « les chrétiens qui sont persécutés à notre époque » et sur tous ceux qui ont « fait des choix définitifs, courageux tout au long de l'histoire » et « aujourd’hui » encore, aux mères et aux pères de famille « qui font tous les jours des choix définitifs pour aller de l’avant (...) avec leurs enfants. Et cela, c’est un trésor dans l’Eglise (...). Devant tant de personnes qui nous donnent ce témoignage, nous demandons au Seigneur la grâce du courage, du courage d’aller de l’avant dans notre vie chrétienne, dans les situations habituelles, communes, chaque jour et même dans les situations extrêmes ».