Le crocodile de Cuba repart chez lui

Respect de la nature et amitié entre les peuples

| 1115 clics

ROME, mercredi 14 mars 2012 (ZENIT.org) – Mgr Becciu rappelle l’importance « du respect pour la nature et l’amitié entre les peuples », ce mercredi matin, 14 mars, au « Bioparc » de Rome, au moment où un crocodile de Cuba était rapatrié.

En effet, Mgr Giovanni Angelo Becciu, substitut pour les Affaires générales de la secrétairerie d'État, était présent au départ pour Cuba d'un crocodile qui avait été présenté à Benoît XVI lors de l’audience du 11 janvier (cf. Zenit du 11 janvier 2012), étant donné le prochain départ du pape pour Cuba, et que le parc fêtait son premier centenaire.

 L’ambassadeur de Cuba près le Saint Siège, M. Eduardo Delgado Aguero, et Mme Milagros Carina Soto, ambassadeur de Cuba en Italie ont participé à la cérémonie.

Le crocodile cubain est une espèce menacée : 80 % des exemplaires ont été décimés récemment. Il ne vit plus que dans une zone de l’île.

Ce « crocodile du pape » comme il est surnommé par la presse d’outre-Alpes, a été confisqué à un propriétaire italien, sa détention étant illégale. Il a ensuite fait un séjour au « Bioparc » de Rome pour une période de remise en forme.

Il peut maintenant envisager le voyage de retour, par avion, pour rejoindre la terre de ses ancêtres. Il y sera confié à une équipe vétérinaire avant de pouvoir être réintroduit dans son biotope.