Le dessin du "Super pape François" à L'Aquila

Pour garder un esprit positif

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 732 clics

L’image du « super pape François », réalisée à Rome - et publiée sur le compte twitter du Conseil pontifical pour les communications sociales - apparaît désormais sur la vitrine d’un magasin de L’Aquila, au cœur de la ville endommagée par le séisme de 2009 : un signe « d’esprit positif », estime le peintre Mauro Pallotta.

Le dessin montre un pape François en « super héros » : musclé, en plein en vol, sa croix pectorale virevoltant, le poing tendu vers le haut et de l’autre main tenant sa serviette en cuir noire sur laquelle est écrit « valeurs » (« valores »). De sa serviette sort une écharpe rouge et bleue, couleurs de l’équipe de football du San Lorenzo de Almagro, dont il est un grand supporter.

Le 28 janvier dernier, le graffiti représenté par l’artiste romain Mauro Pallotta sur le mur d’un immeuble via Plauto, non loin du Vatican, avait fait le tour des réseaux sociaux, à l’initiative même du Conseil pontifical pour les communications sociales.

Après quelques jours, les employés du nettoyage de la mairie (Ama) l’avaient effacé pour une question « d’esthétique ». Aujourd’hui « Super pope » réapparait à L’Aquila, dans la région des Abruzzes, sur la vitrine d’une boutique de vêtements abandonnée – comme 900 autres activités – après le tremblement de terre meurtrier du 6 avril 2009.

Son auteur explique au quotidien Il Tempo l’avoir dessiné pour la fête de Notre Dame de Lourdes, afin de souligner que « cette ville est encore profondément blessée et a besoin, comme ses citoyens, d’esprit positif ».

Après sa découverte dans la via Plauto à Rome, le dessin a été continuellement photographié par les touristes et les passants. Mauro Pallotta aurait déclaré être prêt à dessiner le pape dans une version plus grande, sur les murs d’un édifice pour lequel un propriétaire donnerait son accord.

Avec Océane Le Gall pour la traduction