Le devoir de prière et de solidarité avec les chrétiens de Terre Sainte

Appel du cardinal Daoud

| 1711 clics

ROME, Mardi 14 mars 2006 (ZENIT.org) – La congrégation pour les Eglises orientales appelle, comme chaque année, à l’occasion de Pâques, les catholiques à la prière et à la solidarité avec les chrétiens de Terre Sainte.



Le président de la congrégation romaine pour les Eglises orientales, le cardinal Ignace Moussa I Daoud, a en effet adressé une lettre à tous les évêques catholiques afin de sensibiliser les communautés ecclésiales à la traditionnelle collecte du Vendredi Saint pour les chrétiens de terre Sainte.

Il souligne que la région « enregistre chaque jour des souffrances inouïes ». Et il rappelle à tous les catholiques du monde leur « devoir d’accompagner par la prière et par la solidarité concrète les communautés chrétiennes de cette terre bénie ».

« La terre du Seigneur, souligne le cardinal Daoud, continue à être, en effet, le théâtre d’un conflit qui se prolonge depuis des décennies, et qui prive les communautés et les institutions catholiques de moyens adéquats pour maintenir et promouvoir des activités religieuses, humanitaires et culturelles ».

« Une situation aussi douloureuse provoque pauvreté et chômage, avec de lourdes conséquences pour les familles et la population entière. Et elle alimente le phénomène préoccupant de l’exode continu des chrétiens, surtout des jeunes couples qui n’ont pas la perspective d’un avenir sûr et digne ».

Or, la présence des chrétiens en Terre Sainte, souligne le cardinal Daoud, est « plus que jamais nécessaire pour l’avenir pacifique de cette région et pour le bien de toute l’Eglise universelle, qui doit trouver présentes en ces Lieux Saints des communautés vivantes qui confessent la foi évangélique ».

Dans le sillage des paroles de Benoît XVI, le cardinal Daoud rappelle aussi la responsabilité de l’Eglise universelle vis-à-vis de l’Eglise Mère de Jérusalem, « envers laquelle tous les chrétiens ont une dette inoubliable ».