Le dimanche, non pas "fin de semaine" mais "premier jour"

Message à l’Action catholique italienne (4)

| 524 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 4 mai 2004 (ZENIT.org) – le pape invite les chrétiens à vivre le dimanche non pas comme une "fin de semaine" mais comme le "premier jour" qui donne son sens à tous les autres.



Dans son message à l’Action catholique italienne lu lors de son congrès qui s’est achevé à Rome le 2 mai, le pape souligne avec la valeur du travail la valeur et le sens du repos le dimanche.

Il demande que l’on fasse tous les efforts possibles pour que le dimanche soit "pour ceux qui croient dans le Christ le jour du repos et de la fête, le jour du Seigneur et de la communauté, des familles et des pauvres".

Dans la mesure du possible, ajoute Jean-Paul II, "consacrez le dimanche à la contemplation et aux œuvres de charité, à une saine détente, au contact régénérant avec la nature. Seul un dimanche qui n’est pas réduit à une "fin de semaine", passé à l’enseigne de la consommation nerveuse et vide, peut devenir le "premier jour" qui donne du sens et du goût aussi aux jours de fatigue ordinaires".