Le feu en terre

Poème pour le temps liturgique

Rome, (Zenit.org) Eric de Rus | 524 clics

          Le Feu est en terre

Qui darde dans la nuit,

Ses rayons sont le chant

Qui soulève les anges.

          Mon Amour a du jour

L’éclatante beauté,

Le soleil en sa Présence succombe

Tandis que la Ténèbre brûle.

          Divine atmosphère

Où mon être est plongé

Jusqu’en ma chair pénétrée

Du parfum d’éternité !

          Au-dehors rien n’est délaissé :

Le monde ne le sait

Qui repose, abrité,

Sous le manteau de Clarté.

          A l’ample Désir

L’Amour en sa partance

A confié la trace de son Visage

– Le Nom –.

                   Extrait de : Eric de Rus, Vivre en incandescence, Ad Solem, 2013