Le grand cardinal béninois Bernardin Gantin s’est éteint

Il avait été le premier Africain à la tête d’un dicastère

| 1806 clics

ROME, Mardi 13 mai 2008 (ZENIT.org) - Le cardinal béninois Bernardin Gantin, ancien doyen du collège cardinalice, s'est éteint à Paris, à l'hôpital Georges Pompidou, à l'âge de 86 ans: Radio Vatican lui a rendu hommage cet après-midi.

Il avait été le premier archevêque métropolitain africain, en 1960 et premier cardinal africain à la tête d'un dicastère du Vatican, en 1977. Il avait été « créé » cardinal par le pape Paul VI lors du consistoire du 27 juin 1977

Le cardinal Gantin a été archevêque de Cotonou, au Bénin, et président de la Conférence épiscopale régionale d'Afrique de l'Ouest, avant d'être appelé à Rome par Paul VI en 1971.

Il travaillera tout d'abord à la congrégation de la Propagation de la foi - aujourd'hui congrégation pour l'Evangélisation des Peuples - avant de diriger les Conseils pontificaux « Cor Unum » et « Justice et paix », puis la Commission pontificale pour l'Amérique latine et la Congrégation pour les évêques. En tant que tel, il aura la douloureuse mission d'annoncer l'excommunication de Mgr Marcel Lefevbre en 1988.

Doyen du collège cardinalice jusqu'en 2002, il avait choisi ensuite de rentrer dans son pays, le Bénin, tout en restant profondément attaché au souverain pontife : « J'ai quitté physiquement Rome mais mon cœur est resté là-bas Je reste un missionnaire romain dans mon pays où je témoigne de la sollicitude de toute l'Église », avait-il déclaré.

En février 2007, la Conférence épiscopale régionale d'Afrique occidentale francophone (CERAO), s'était réunie au Bénin pour célébrer le jubilé épiscopal de ce grand évêque et un hommage national lui avait été rendu.

Anita S. Bourdin