Le journaliste catholique est appelé à être témoin du Christ 

Mgr Celli à la 7e rencontre de communication au Brésil

| 1244 clics

ROME, Jeudi 21 juillet 2011 (ZENIT.org) – Jusqu’à quel point suis-je disposé à donner ma vie pour que la justice prévale et que la vérité éclaire mon chemin ?

Le défi a été lancé par le président du Conseil pontifical pour les communications sociales, MgrClaudio Maria Celli, durant l’interview concédée à la presse ce dimanche à l’ouverture de la 7eRencontre brésilienne de communication (Muticom), qui se déroule jusqu’au 22 juillet à l’Université pontificale catholique (PUC) de Rio de Janeiro, au Brésil.

« Je crois que quand un journaliste prend une solide option pour Jésus-Christ dans sa vie, cette expérience orientera, soutiendra et éclairera certainement son travail », a affirmé l’archevêque dont les propos ont été rapportés sur le portail du diocèse de Rio de Janeiro.

« Celui qui a déjà rencontré Jésus-Christ et reconnaît que le Seigneur est la vérité, a un chemin à suivre – a-t-il ajouté. La recherche de la vérité doit être un devoir continuel de tout communicateur ».

Mgr Celli a aussi souligné les difficultés affrontées notamment par les journalistes catholiques qui travaillent dans des entreprises journalistiques laïques dans lesquelles le journaliste ne choisit pas les titres et les sous-titres de ce qu’il écrit, alors que la plupart des gens ne lit que les titres. « Un grand professionnalisme doit correspondre à une grande profondeur », a fait remarqué Mgr Celli. « Le journaliste catholique – a-t-il conclu – est appelé à être témoin du Christ ».