Le lien entre liberté religieuse et démocratie

Symposium international à Mexico

| 2169 clics


ROME, Lundi 21 septembre 2009 (ZENIT.org) -  Des experts de tout le continent américain se retrouveront les 25 et 26 septembre dans la ville de Mexico pour discuter de l'état actuel de la liberté religieuse au Mexique et en Amérique lors d'un symposium international axé sur le thème : « Voices : The Secular State and Religious Liberty », « Des voix : l'Etat laïc et la liberté religieuse ».

Pour Mary Ann Glendon, professeur de droit à l'université d'Harvard et ancienne ambassadeur des Etats-Unis près le Saint-Siège, qui participera au symposium, il « existe un lien très étroit entre la liberté religieuse et le maintien d'un Etat démocratique ». 

Le symposium est organisé par le Fonds Becket Pro-Libertad Religiosa, une organisation non gouvernementale qui a un statut consultatif auprès des Nations unies. Il est soutenu par l'archidiocèse de Mexico et placé sous le patronage des Chevaliers de Colomb. 

« Couvrant une diversité de thèmes, de l'application de la liberté religieuse dans un contexte international à des questions plus spécifiques liées aux divers pays du continent américain, le symposium est une expérience inédite pour la société mexicaine », expliquent les organisateurs. 

Des débats et ateliers affronteront des aspects de la liberté religieuse relatifs au Mexique, à l'Argentine, au Chili, au Canada, au Brésil, à la Colombie et aux Etats-Unis. 

Les experts de ces pays se concentreront sur les fondements philosophiques, les précédents historiques et les défis auxquels la liberté religieuse est confrontée dans chaque pays, surtout au Mexique. 

Soulignant l'importance de cette rencontre, Mary Ann Glendon affirme que « l'expérience historique montre qu'il existe un lien très étroit entre la liberté religieuse et le maintien d'un Etat démocratique qui respecte la liberté individuelle, l'égalité et un Etat de droit, et garantisse les besoins des citoyens les plus défavorisés ». 

« Je crois que nous pouvons féliciter les organisateurs du symposium « Voices » de vouloir aborder un thème si opportun et si important », a-t-elle souligné.

Pour sa part Carl Anderson, chevalier suprême des Chevaliers de Colomb, a estimé que « la liberté religieuse est un droit fondamental, le cœur des droits humains et la pierre angulaire d'une saine démocratie ». 

« Le symposium 'Voices' sera la conférence à laquelle doivent assister tous ceux qui sont intéressés à la sauvegarde de la justice dans toute l'Amérique, du Canada à l'Argentine ». 

Objectif du symposium : augmenter la connaissance des principes internationaux concernant le droit à la liberté religieuse et leur application dans les pays de l'hémisphère occidental. 

Il souhaite également promouvoir les voix naissantes de la liberté religieuse dans ces pays et encourager la collaboration entre académiciens, activistes et autres initiés de la culture religieuse. 

Pour plus d'informations, www.simposiovoces.org.