Le liquide amniotique, nouvelle source de cellules souches

Satisfaction du cardinal Lozano Barragan

| 1015 clics

ROME, Lundi 8 janvier 2007 (ZENIT.org) – Le liquide amniotique constitue une « nouvelle source de cellules souches », annonce la synthèse de presse de la fondation Jérôme Lejeune (genethique.org) : une nouvelle saluée positivement au micro de Radio Vatican par le cardinal Javier Lozano Barragan, président du conseil pontifical pour la Pastorale du monde de la Santé comme un pas « vraiment extraordinaire ».



De Coppi et coll. déclarent sur le site Internet de Nature avoir découvert dans le liquide amniotique humain une nouvelle source de cellules souches pluripotentes. Ces cellules, qui expriment à la fois des gènes caractéristiques des cellules souches embryonnaires et d'autres caractéristiques des cellules souches adultes, sont non seulement faciles à obtenir et à cultiver, mais sont aussi capables de se différencier en de nombreux tissus adultes fonctionnels. Elles sont génétiquement et phénotypiquement stables, même après plusieurs centaines de divisions et ne seraient pas tumorigènes.

Selon l’équipe italo-américaine De Coppi et coll., les cellules souches du liquide amniotique devraient permettre le développement de la thérapie cellulaire.

[Cf. Isolation of amniotic stem cell lines with potential for therapy
Paolo De Coppi, Georg Bartsch Jr, M Minhaj Siddiqui, Tao Xu, Cesar C Santos, Laura Perin, Gustavo Mostoslavsky, Angéline C Serre, Evan Y Snyder, James J Yoo, Mark E Furth, Shay Soker & Anthony Atala
Published online : 07 January 2007 | doi : 10.1038/nbt1274]

Source : Le Quotidien du Médecin (Elodie Biet) 08/01/07