« Le livre du dimanche. Pour vivre pleinement le Jour du Seigneur »

Un livre « sans équivalent dans le paysage éditorial »

| 656 clics

ROME, Mercredi 14 septembre 2005 (ZENIT.org) – L’année de l’Eucharistie s’achève en octobre. Du 2 au 23 octobre 2005, le pape Benoît XVI présidera le synode des évêques sur ce même thème de l’Eucharistie. « Le livre du dimanche. Pour vivre pleinement le Jour du Seigneur seul ou en famille », s’adresse à un vaste public, à partir de 8 ans ! Les passionnantes lectures bibliques de Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes-Lourdes, sont accompagnées des très pédagogiques illustrations et inventions de Véronique Westerloppe, Anne Gravier et François Meusnier. Véronique Westerloppe nous présente ce livre publié aux éditions CLD le 15 septembre. Un beau livre pour aider les enfants – et les grands ! – à comprendre la messe, à aimer et à vivre le dimanche chrétien dans toute sa richesse.



Zenit : Comment est née l’idée de ce livre ?

Véronique Westerloppe : Il est né d’une rencontre entre des groupes de personnes cherchant à vivre et à « inventer » une manière de vivre le dimanche chrétien comme le temps fort de leur foi, « le point de départ et la synthèse de la vie chrétienne » selon une expression de Jean-Paul II (Lettre apostolique "Dies Domini" 1998).

La communauté « Ecclesiola », notamment, dont le fondateur est François Meusnier, expérimente depuis de nombreuses années, la célébration « ample » du Jour du Seigneur en famille, à l’école de l’Ecriture sainte et des Pères de l’Eglise. « Nous avons besoin de repères, de signes visibles, explique-t-il, de rites simples vécus ensemble qui font que le dimanche est différent des autres jours ». Ces repères, « Ecclesiola » les a puisés chez les Pères de l'Eglise : des repères simples d'une authentique sagesse chrétienne, d'un art de vivre en Christ pour aujourd'hui encore.

L’auteur principal de ce livre du dimanche est Mgr Jacques Perrier, évêque de Tarbes et Lourdes. Ancien directeur du service de la catéchèse de Paris et auteur d'un parcours catéchétique pour les enfants, il déploie, avec pédagogie et profondeur, les différentes dimensions du Jour du Seigneur : joie de l'Eucharistie, repos qui renouvelle, sens de l’accueil et du partage, « liberté qui donne la possibilité de tisser de vrais liens avec nos proches mais aussi avec ceux qui sont seul s» pour que « le dimanche soit le phare du reste de la semaine ».

Zenit : Ce livre n'a pas d'équivalent dans le paysage éditorial : il est au cœur de l'actualité de l'Eglise qui souligne l'importance vitale du dimanche chrétien. Est-ce un outil au service de la nouvelle évangélisation ?

Véronique Westerloppe : Oui, je le crois. La vie chrétienne commence le dimanche avec la rencontre du Christ ressuscité en se mettant à l'écoute de sa parole et par la communion eucharistique. Si le Jour du Seigneur est pleinement vécu et marqué par cette mémoire reconnaissante des merveilles de Dieu, la joie du Ressuscité rejaillira tout au long de la semaine. Les croyants de l'Eglise primitive affirmaient avec force, et au risque du martyre, « ne pas pouvoir vivre sans le dimanche ».

Ainsi, ce livre s'efforce de replacer le jour du dimanche au centre de la vie chrétienne en donnant aux enfants des repères pour vivre ce jour comme Dieu le souhaite.
Dans un de ses premiers discours (29 mai 2005), le pape Benoît XVI rappelait que les chrétiens sont ceux qui « vivent selon le dimanche », avec au cœur de ce jour, l'Eucharistie, « juste centre du temps libre dominical » … « Un temps libre qui demeure vide si Dieu n'y est pas présent » (JMJ 21/08/05).

« Le livre du dimanche » vient donc naturellement s’inscrire dans le prolongement de ce qui a pu être vécu pendant cette année de l'Eucharistie, en paroisse et en famille. Il est conçu pour aider les enfants de plus de huit ans, à comprendre la messe, à aimer et à vivre le dimanche chrétien dans toute sa richesse. Il peut aussi être très utile aux catéchistes et éducateurs de la foi.


Zenit : La démarche du livre est originale et pédagogique, quel en est le déroulement ?

Véronique Westerloppe : Cinq chapitres (80 pages) présentent chacun une dimension du dimanche chrétien : Un jour de repos ; Un jour de célébration ; Un jour de partage ; Un jour de joie ; Le Jour du Seigneur.
Chaque chapitre se compose d’un récit biblique, point d’appui du commentaire principal, lui-même enrichi d’encadrés documentaires, d’éléments de découverte interactive de l’art religieux et des pages d’activités et de jeux. Des pages expliquent le cycle de l’année liturgique ainsi que le déroulement de la messe et ses principales prières. À la fin du livre, 15 pages sur le sens du dimanche chrétien et la manière de le vivre en famille sont destinées aux adultes.

Zenit : Ce livre propose 20 pages d'activités et de jeux en lien avec chaque dimension du dimanche chrétien. Qu'avez voulu offrir de complémentaire aux jeunes lecteurs ?

Véronique Westerloppe : Chaque chapitre se termine par quatre pages de jeux et d'activités. Ils sont un moyen d'actualiser et de mettre en œuvre chaque dimension du dimanche : aménagement d'un coin prière, gestes pour prier les psaumes, jeu de l'année liturgique, fabrication d'un semainier pour vivre chaque jour à la lumière de l'évangile du dimanche etc… à faire seul, en groupe ou en famille…
Ces activités ont été conçues par Anne Gravier, mère de famille, catéchiste, auteur de nombreux livres proposant des outils, des activités simples à réaliser, fondés sur la Parole de Dieu pour aider familles, catéchistes et éducateurs à transmettre la foi. Ces propositions d'activités sont un vrai "plus" car elles donnent matière à agir et à intérioriser le contenu de chaque chapitre. Et puis, jeux et activités pratiques sont toujours source de joie et de liberté pour les enfants !

Zenit : Dans ce livre, la parole de Dieu y tient la première place…

Véronique Westerloppe : Oui. Chaque chapitre commence par psaume, puis un récit biblique joliment illustré, qui met en relief une dimension du dimanche chrétien (joie, repos, célébration, partage…). Dieu s'adresse aux hommes par sa parole, c'est Lui qui invite chaque homme à vivre le dimanche comme le temps fort et le cœur de la vie chrétienne. Ainsi, les enfants sont invités à comprendre que grandir dans la foi, ce n'est pas accumuler une série de connaissances sur Dieu, même si elle sont nécessaires mais c'est surtout vivre une relation avec Lui, par une réponse à cette parole qui leur est adressée.

Zenit : Pourquoi proposer en fin d'ouvrage des pages pour les parents ou accompagnateurs ?

Véronique Westerloppe : Le dimanche est le Jour de l'Assemblée des chrétiens, convoquée par leur Seigneur, pour écouter la Parole de Dieu et recevoir le Pain de Vie. Ce n'est pas qu'une affaire de grands ou de petits mais un jour à vivre ensemble, en Eglise. Le dimanche est aussi le jour de la famille. Un commentaire de Monseigneur Perrier permet aux parents et accompagnateurs d'entrer dans la démarche du livre, d'approfondir le sens du dimanche chrétien et de cheminer avec les enfants. François Meusnier y partage, notamment, son expérience concrète de célébration du dimanche par des familles de la communauté « Ecclesiola » : une mine d'idée pour inventer le dimanche chrétien en famille !

Zenit : La couverture du livre du dimanche montre les visages de deux enfants éclairés par les lumières d'une veillée de prière… Pourquoi une veillée plutôt qu'une célébration eucharistique au matin d'un dimanche ?

Véronique Westerloppe : Ce choix rappelle que la célébration du Jour du Seigneur commence au soir du samedi dans l'attente joyeuse du mémorial du Christ vainqueur des ténèbres de la mort, en mémoire de la Grande Vigile pascale. C'est « au coucher du soleil à l'heure de la lumière du soir » (Hymne Joyeuse lumière) que le Seigneur nous donne un premier rendez-vous pour entrer dans la célébration du Jour du dimanche.

Dans sa lettre apostolique « Dies Domini », n°52, Jean-Paul II précise : « Pourquoi ne pas prévoir, même dans la vie laïque lorsque c'est possible, des temps consacrés à la prière, comme en particulier la célébration solennelle des vêpres (…) qui la veille du dimanche (…), préparent et complètent dans l'âme des chrétiens le don même de l'Eucharistie ? »