Le ministre général des frères franciscains reconduit dans ses fonctions

Frère José Rodriguez Carballo, 56 ans, espagnol

| 2501 clics


ROME, Vendredi 5 juin 2009 (ZENIT.org) - Jeudi matin, frère José Rodriguez Carballo a été reconduit dans ses fonctions de ministre général de l'ordre des frères mineurs par les 152 représentants de l'ordre, rassemblés à Sainte-Marie-des-Anges à Assise, en Italie, pour leur 187ème chapitre général. 

Frère José Rodriguez  Carballo est le 119ème successeur de saint François. Jusqu'en 2015 il guidera les 15000 membres de l'ordre dans 113 pays. 

L'élection était présidée par le représentant du pape, le cardinal José Saraiva Martins qui a remis au nouvel élu le « sceau de tout  l'ordre des frères mineurs ». 

Frère José Carballo, âgé de 56 ans, est ministre général depuis 2003. Il a servi l'ordre auparavant comme définiteur général et secrétaire général pour la formation et les études. Ministre provincial de la province de Saint-Jacques-de-Compostelle (Espagne), président de l'union des frères mineurs en Europe et responsable des jeunes religieux en formation.  

Après avoir obtenu une licence de théologie biblique à Jérusalem, et une licence en Ecriture Sainte à Rome, il a enseigné ces disciplines au grand séminaire de la ville espagnole de Vigo et à la faculté de  théologie de Saint-Jacques-de-Compostelle. 

Après son élection, le ministre général des frères franciscains a rencontré les journalistes au cours d'une conférence de presse organisée dans la salle des rencontres au musée de la Portioncule. 

Il a souligné l'importance de travailler en communion avec tous les frères qui l'ont élu, impliquant ainsi les autres membres de la famille franciscaine et les laïcs qui, a-t-il estimé, « ont beaucoup à apporter et à enseigner dans le domaine de l'évangélisation » . 

Puis le fr. José Carballo est revenu sur les grands thèmes abordés durant les deux premières semaines des travaux du chapitre : intensification et approfondissement des missions, engagement pour les plus pauvres, disponibilité à aller vers de nouveaux lieux de frontière. 

Il a enfin mis l'accent sur la nécessité de se former  pour répondre aux défis de la société contemporaine, en ayant un esprit inventif et dans la fidélité à l'Evangile.

Il a cité à ce propos l'invitation que le pape a adressée aux franciscains lors de sa récente visite au Mont Nébo : « Il faut se former pour renforcer la fidélité joyeuse à la forme de vie que saint François vous a donnée il y a huit siècles » .

Et cette joie de vivre un tel charisme, a conclu fr. Carballo, se présente comme le meilleur moyen pour fêter ce passage de l'ordre. 

« Ici, à la Portioncule, où nous sommes nés et d'où nous sommes partis pour la mission, nous voulons renforcer notre état de frères mineurs, nos cœurs tournés vers le Seigneur, prêts à être pauvres avec les pauvres, petits avec les petits », a-t-il souligné.