Le monde contemporain a surtout besoin d’espérance, affirme le pape

Angélus du premier dimanche de l’Avent

| 2052 clics

ROME, Dimanche 29 novembre 2009 (ZENIT.org) - Jésus-Christ est « le fondement de l'espérance » dont le monde contemporain a tant besoin, a rappelé Benoît XVI lors de l'Angélus du premier dimanche de l'Avent, qu'il a récité le 29 novembre de la fenêtre du palais apostolique, en présence des pèlerins réunis sur la place Saint-Pierre.

Temps de préparation à Noël, l'Avent ouvre aussi une nouvelle Année liturgique.

Au cours de la prière de l'Angélus, le pape a rappelé combien « le monde contemporain a surtout besoin d'espérance : les populations en voie de développement en ont besoin, mais aussi ceux économiquement évolués ».

« De plus en plus, nous nous rendons compte que nous nous trouvons sur une seule barque, et que nous devons nous sauver tous ensemble », a-t-il affirmé. « Nous nous rendons surtout compte, en voyant s'écrouler tant de fausses sécurités, que nous avons besoin d'une espérance fiable, et que celle-ci ne se trouve que dans le Christ qui, comme le dit la Lettre aux Hébreux, ‘est le même hier et aujourd'hui, et le sera à jamais' (13,8) ».

Citant l'Evangile du jour, Benoît XVI a rappelé que « quiconque aspire à la liberté, à la justice, à la paix peut se redresser et relever la tête, parce qu'avec le Christ, la libération est proche (cf. Lc 21,28) ». « Nous pouvons ainsi affirmer que Jésus-Christ ne regarde pas seulement les chrétiens, ou seulement les croyants, mais tous les hommes, parce qu'il est le centre de la foi, et qu'il est aussi le fondement de l'espérance ». « Et tout être humain a constamment besoin d'espérance », a-t-il souligné.

En ce premier dimanche de l'Avent, le pape a enfin invité les pèlerins francophones « à tenir bon et à relever la tête car la venue de Dieu parmi nous est toute proche ». « Le Christ notre Espérance, notre présent et notre avenir vient à toute heure. Veillons donc afin de l'attendre ! », a-t-il affirmé. « Gardons notre cœur disponible et accueillant à cette venue et confions à la Vierge Marie notre désir de découvrir que son Fils est tout proche de nous dans chacune de nos vies ! ».