Le monde salésien se prépare à soutenir les victimes du séisme en Italie

| 1483 clics

ROME, Vendredi 10 avril 2009 (ZENIT.org) - Don Alberto Lorenzelli, le supérieur de la circonscription Italie Centrale (ICC) des salésiens, qui comprend la région des Abruzzes, en accord avec certains responsables de la Protection civile, s'est engagé à promouvoir une intervention de volontariat salésien qui verra la participation des jeunes et des salésiens.

« Nous nous préparons, parce que nous voulons coordonner notre intervention avec le diocèse de L'Aquila et les structures du territoire, de manière à être plus utiles et efficaces », a déclaré don Lorenzelli à l'agence salésienne ANS.

« Nous voulons donner une certaine continuité qualifiée au travail fébrile effectué en ces jours par le personnel spécialisé de la Protection civile, a-t-il ajouté ».

La Protection civile effectuera dans les jours à venir une inspection pour vérifier la stabilité des instituts des salésiens et des Filles de Marie Auxiliatrice endommagés par le séisme.

Une inspection rapide a eu lieu, qui a conduit à décider l'évacuation temporaire des deux instituts.

Les salésiens, pour la plupart âgés, ont été accueillis par la communauté d'Ortona. « Notre œuvre semble être gravement atteinte, a déclaré le père Giuseppe Masili, directeur de l'œuvre de L'Aquila. De l'intérieur, la structure semble être très compromise ».

L'œuvre « Marie-Auxiliatrice », qui se trouve dans les alentours de l'œuvre salésienne, a subi elle aussi de graves dégâts. Les sept Filles de Marie Auxiliatrice géraient une maison de famille, un pensionnat universitaire et un oratoire-centre des jeunes.

Les jeunes étudiantes, hébergées par les Filles de Marie Auxiliatrice, sont rentrées chez elles, alors que les jeunes filles de la maison de famille sont restées avec les sœurs. Quelques FMA de la maison provinciale de Rome sont parties pour ramener les plus âgées.

Dans l'après-midi, d'autres voitures de Rome se sont dirigées vers L'Aquila. « Les filles universitaires ont fait preuve d'une grande générosité, a souligné la directrice, sœur Maria Maiorani. Elles se sont prodiguées pour nous aider avec les plus petits et avec les plus âgées d'entre nous ».