Le Moyen-Orient a besoin d'entendre la voix du pape

Voeux du patriarche latin de Jérusalem

| 1030 clics

Anne Kurian

ROME, jeudi 16 août 2012 (ZENIT.org) – Le Moyen-Orient a besoin d’entendre la voix du pape, « voix de directive, de prière et de partage avec ceux qui souffrent », affirme le patriarche Fouad Twal.

Le patriarche latin de Jérusalem, Mgr Fouad Twal, a adressé à Benoît XVI, le 23 juillet 2012, les vœux de la Terre Sainte pour sa visite pastorale au Liban, qui aura lieu dans un mois, du 14 au 16 septembre 2012 (cf. documents pour le message intégral).

Selon le patriarche, les fidèles de Terre Sainte se réjouissent de cette visite et « sont unis dans la prière » pour son « succès », pour qu’elle porte « du fruit en abondance » et soit « bénédiction pour les habitants de cette région ».

Les fidèles de tout le Moyen-Orient attendent en particulier l’exhortation apostolique que le pape signera lors de son voyage, souligne le patriarche : « nous apprécierons vos conseils et instructions afin d’être en cette région et dans le monde entier, communion et témoignage ».

En effet, poursuit-il, alors que la région vit « des conditions difficiles » avec « des perspectives nouvelles de liberté et de dignité » mais aussi « des violences accrues », les chrétiens ont « besoin d’entendre votre voix, voix de directive, de prière et de partage avec ceux qui souffrent ».

Le patriarche Fouad Twal souhaite que les discours que Benoît XVI adressera au Moyen-Orient « renforcent l’espérance des chrétiens, ainsi que le processus du dialogue islamo-chrétien et les valeurs de justice et de paix ».

La Terre Sainte garde « un très bon souvenir » de la visite de Benoît XVI en 2009 et de sa visite à Chypre – du même diocèse – en 2010, assure par ailleurs le patriarche.