Le nouveau secrétaire général de l’AED prend ses fonctions

Pierre-Marie Morel : « Les multinationales ont une responsabilité sociale »

| 2117 clics

ROME, Mercredi 16 janvier 2008 (ZENIT.org) - Le nouveau secrétaire général de l'« Aide à l'Eglise en détresse » (AED), Pierre-Marie Morel, a pris officiellement ses fonctions au siège international de l'organisme, près de Francfort, en Allemagne.

De nationalité française, Pierre-Marie Morel, 59 ans, est diplômé en sciences économiques. Il a fait ses études à l'université de la Sorbonne à Paris. Depuis, il a occupé de hautes fonctions dans d'importantes compagnies internationales comme IBM et ELF Aquitaine.

Il a également été professeur de sciences économiques et mathématiques à l'université canadienne de Québec et, dernièrement, vice-président du groupe de l'EADS (la compagnie européenne de l'aéronautique, de la défense, et de l'espace) à Paris.

Pierre-Marie Morel qui, à côté de ses activités professionnelles, a joué un rôle saillant dans plusieurs initiatives d'ordre social et éthique, a déclaré que, pour lui, l'Eglise est un « acteur global », et qu'il souhaite, donc, dans cet état esprit, mettre son expérience internationale, dans le domaine de la gestion des entreprises multinationales, au service de l'Eglise.

« Les multinationales ont également une responsabilité sociale », a-t-il souligné.

Pierre-Marie Morel est marié avec Anne. Ils ont sept enfants.

L'AED, dont le siège international se trouve à Königstein, près de Francfort, est une association publique et universelle dépendant du Saint-Siège.

L'Association recueille des fonds à travers ses bureaux dans 17 pays d'Europe, d'Amérique et d'Australie, et apporte son soutien à plus de 5000 projets pastoraux dans 140 pays du monde environ.

Fondée en 1947 par le moine prémontré hollandais le père Werenfried van Straaten, elle assiste l'Eglise catholique là où elle est persécutée, victime de discriminations ou trop pauvre pour accomplir sa mission pastorale.