Le pape à Aparecida, prélude marial à sa JMJ

Vénération remplie d'émotion au sanctuaire national brésilien

Rio de Janeiro, (Zenit.org) Anne Kurian | 1079 clics

Le pape a commencé la Journée mondiale de la jeunesse de Rio 2013 avec Marie, en visitant le sanctuaire brésilien de Notre Dame d’Aparecida, le plus grand sanctuaire marial du monde. Il y a consacré son pontificat et la JMJ à la Vierge et il a célébré une messe. Un moment de grande émotion.

Le pape François a quitté la résidence de Sumaré, où il loge à Rio, ce mercredi 24 juillet à 8h du matin, pour se rendre au sanctuaire marial d’Aparecida (à 200 Km de Rio). Notre Dame d’Aparecida est la patronne du Brésil. Son sanctuaire est fréquenté chaque année par plus de 7 millions de visiteurs.

Du fait des mauvaises conditions météorologiques, le pape n’a pu faire le trajet en hélicoptère comme c'était initialement prévu. Il s’est d’abord rendu en avion jusqu'à la ville de São José dos Campos, à 70 km d'Aparecida. Puis il a pris un hélicoptère pour rejoindre le sanctuaire, où l’attendaient quelque 200.000 personnes, qui chantaient sous la pluie.

L’émotion du pape

Le pape a été accueilli aux environs de 10h – avec 45 minutes de retard sur le programme prévu – par le cardinal Raymundo Damasceno Assis, archevêque d'Aparecida et président de la Conférence des évêques du Brésil, par le recteur du sanctuaire, et par des autorités locales, dont le gouverneur de l’Etat de Sao Paulo.

Arrivé en voiture depuis l’héliport (1km), le pape a parcouru les allées extérieures du sanctuaire dans sa jeep ouverte, applaudi et ovationné au chant de « pape François, pape François, au milieu de nous ». Visiblement peu dérangée par la pluie, la foule, sous des imperméables, agitait des drapeaux. Les visages rayonnaient de joie.

Le pape est entré directement dans la chapelle dédiée aux Douze Apôtres, pour y vénérer la petite statue de la Vierge noire “Aparecida”. Il s’est recueilli un instant, sans dissimuler sa grande émotion et il a récité une prière en portugais.

« Tu n’as pas hésité et je ne peux pas hésiter », a dit notamment le pape à la Vierge : « j’embrasse ma mission, dans tes mains je remets ma vie… nous allons toi et moi, mère et fils, marcher ensemble, croire ensemble, lutter ensemble, gagner ensemble… ».

Il a également prié pour les JMJ, qui se sont solennellement ouvertes hier, 23 juillet : « Accueille et sanctifie la jeunesse… reste toujours à nos côtés, et accompagne la grande famille des fidèles, surtout quand la croix se fait plus pesante… nourris notre espérance et notre foi ».

Comme il le fait aussi au Vatican, le pape s’est avancé pour déposer une gerbe de fleurs devant la Vierge, et a levé la main pour toucher la statue en signe de vénération.

Il a également salué les pères rédemptoristes, qui ont la charge du sanctuaire, et il a reçu d’eux un calice en présent.

Après avoir célébré la messe dans la basilique, entouré des évêques de la province, le pape a récité une prière à Notre Dame de la Conception Aparecida, en consacrant son pontificat à la Vierge.

« Je te consacre mon esprit, pour qu’il pense toujours à l’amour que tu mérites, je te consacre ma langue pour qu’elle te loue toujours…, je te consacre mon cœur, pour qu’après le Seigneur, il t’aime au-delà de tout. »

Rendez-vous en 2017

Aux environs de 12h40, le pape est sorti sur le balcon de la basilique, dédié à Benoît XVI, pour saluer et bénir les visiteurs présents sur le parvis, sous les acclamations enthousiastes. Il a parcouru de long en large le grand balcon, en saluant longuement.

Puis, s’excusant de ne pouvoir parler en portugais, il a enchaîné en espagnol en remerciant à plusieurs reprises : « que la Vierge bénisse vos familles et votre pays ». Le pape a aussi pris à parti la foule : « Est-ce qu’une maman oublie ses enfants ? » « Non ! », ont répondu d’un seul chœur les milliers de personnes présentes.

Le pape les a bénis en tenant la statuette de la Vierge d’Aparecida entre les mains, comme il l’avait fait à la fin de la messe. Puis, après l’avoir embrassée avec dévotion, il l’a posée sur un piédestal, l’a applaudie et a invité la foule à faire de même.

« Priez pour moi … priez pour que je revienne ici en 2017 », a-t-il demandé en conclusion, sous les ovations. Ce seront les 300 ans de la découverte de la Vierge noire, par des pêcheurs (1717).

Le pape François, alors cardinal Bergoglio, est venu à Aparecida en 2007, pour les travaux de la Vème conférence de l’épiscopat latino-américain, ouverte par Benoît XVI. Il a été le principal rédacteur du « document d’Aparecida ».

Le pape a ensuite quitté le sanctuaire pour rejoindre en voiture le séminaire « Bon Jésus » situé à 3km. Il y a béni une effigie de “Frei Galvão” (saint Antônio de Sant’Ana Galvão), premier saint Brésilien, canonisé par Benoît XVI à Sao Paulo durant son voyage apostolique de 2007. L’effigie sera exposée dans le sanctuaire de Guaratinguetá dédié au saint.

Puis le pape a déjeuné avec les évêques de la province et les séminaristes, avant de rentrer à Rio de Janeiro. Ce soir, il ira visiter l'hôpital "Saint-François d'Assise", qui accompagne des toxicomanes et des personnes dépendantes de l'alcool.

Les jeunes participants aux JMJ ont vécu quant à eux une journée de catéchèses par groupes de langues.