Le pape à Sant'Egidio dimanche prochain, 15 juin

Rendez-vous avec les plus pauvres de son diocèse

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 449 clics

Le pape François visitera la communauté de Sant’Egidio dimanche prochain, 15 juin 2014, lors d’une rencontre « consacrée essentiellement aux pauvres », annonce un communiqué de la Communauté.

Les pauvres sont en effet « au centre de l’Évangile de Jésus » et ils « constituent un engagement fondamental pour la Communauté, vécu comme amitié et comme service », ajoute la note.

Fondé à Rome en 1968, à l'initiative d'Andrea Riccardi, Sant'Egidio est un mouvement de laïcs auquel participent plus de 50.000 personnes, investies dans l'évangélisation et dans la charité dans plus de 70 pays.

Le pape arrivera dans le Trastevere – quartier de petites ruelles pavées dans la vieille ville de Rome – à partir de 17 heures. Il traversera à pied la place Santa Maria in Trastevere, où il saluera les personnes présentes.

Dans la basilique Santa Maria in Trastevere, le pape rendra hommage à l’icône de la « Madone de la Clémence », la plus ancienne peinture sur bois de Marie existant à Rome (datée du VIe ou VIIe siècle). Elle représente Marie portant l’enfant Jésus sur ses genoux, assise sur un trône entouré de deux anges.

Le pape écoutera ensuite des témoignages et adressera un discours. Il y aura également un temps de prière, après lequel le pape François se rendra, toujours à pied, au siège de la Communauté, place Sant’Egidio.

Il y rencontrera « les responsables de la Communauté, des évêques, prêtres et séminaristes, des malades et d’autres groupes de personnes ».

Le communiqué rappelle que « le service aux pauvres est présent dès les commencements dans la Communauté de Sant’Egidio et il s’est diversifié au fil des ans : écoles de la paix, personnes sans domicile fixe, étrangers immigrés, réfugiés, roms, personnes porteuses de handicap, personnes âgées seules ».

Ainsi « les pauvres sont membres à part entière de la famille de la Communauté » : « c’est avec ces réalités que le pape François aura une expérience directe au cours de sa visite ».

Le pape François avait reçu les participants à la Rencontre internationale pour la paix organisée par Sant’Egidio, le 30 septembre 2013, au Vatican. Il a remercié la Communauté « d’avoir suivi avec ténacité la route tracée par le bienheureux Jean-Paul II avec la rencontre historique d’Assise : de garder allumée la lampe de l’espérance en priant et en travaillant pour la paix ».

Benoît XVI s'était rendu au siège de Sant'Egidio pour un déjeuner avec des pauvres, le 27 décembre 2009 (cf. Zenit du 14 décembre 2009).

Les piliers de Sant'Egidio sont « la prière, centre de l'orientation générale de la vie communautaire », « la communication de l’Évangile, cœur de la vie de la Communauté », « la solidarité avec les pauvres », « l'œcuménisme, vécu comme amitié, prière et recherche de l'unité entre chrétiens du monde entier » et « le dialogue comme chemin de la paix ».