Le pape aux évêques américains : reconnaître le “rôle essentiel et irremplaçable” des laïcs

Jean-Paul II souligne l’importance de la formation de la conscience des fidèles

| 1347 clics

CITE DU VATICAN, dimanche 5 décembre 2004 (ZENIT.org) - “Chaque évêque est appelé à reconnaître le ‘rôle essentiel et irremplaçable’ des laïcs dans la mission de l’Eglise”, a déclaré le pape à un groupe d’évêques américains qu’il a reçus samedi matin en audience.



C’est en effet à la relation entre les évêques et les fidèles laïcs que le pape a consacré son discours aux évêques des provinces ecclésiastiques de Louisville, Mobile et la Nouvelle Orléans.

Constatant que les laïcs ont apporté et continuent d’apporter une “contribution importante” à “la croissance et l’expansion de l’Eglise” aux Etats-Unis, le pape a expliqué qu’une “part essentielle” du ministère des évêques est de les guider et de les soutenir.

Le pape invite les évêques à encourager les laïcs “à reconnaître la dignité spécifique et la mission qu’ils ont reçues dans le Baptême, à travers une solide catéchèse et une formation continue».

“Les fidèles apprendront à bien distinguer entre les droits et les devoirs qui leur incombent du fait de leur appartenance à l'Eglise, et ceux qui leur reviennent en tant que membres de la société humaine. Ils doivent s'efforcer de les mettre en harmonie les uns avec les autres, se rappelant que, dans toute chose temporelle, ils doivent se guider d'après la conscience chrétienne: car aucune activité humaine, même dans les choses temporelles, ne peut être soustraite à l'autorité de Dieu”, affirme le pape.

Jean-Paul II explique qu’il est important de réaffirmer clairement “ces principes fondamentaux de l’apostolat laïc”. Ceci “aidera à surmonter les sérieux problèmes pastoraux provoqués par une incapacité croissante de comprendre la ferme obligation de l’Eglise de rappeler aux fidèles leur devoir en conscience d’agir conformément à son enseignement qui fait autorité”, a ajouté le pape.

Jean-Paul II estime qu’il est urgent d’offrir une “catéchèse complète” sur l’apostolat des laïcs qui “mettra en lumière l’importance d’une conscience bien formée, la relation intrinsèque entre liberté et vérité morale, et l’important devoir de chaque chrétien d’œuvrer au renouvellement et au perfectionnement de l’ordre temporel en accord avec les valeurs du royaume de Dieu”.

“Tout en respectant pleinement la séparation entre l’Eglise et l’Etat dans la vie américaine, cette catéchèse doit aussi faire comprendre clairement aux fidèles chrétiens qu’il ne peut y avoir aucune séparation entre la foi à croire et à mettre en pratique et un engagement à participer pleinement et de manière responsable à la vie professionnelle, politique et culturelle”, a poursuivi Jean-Paul II.

Le pape encourage par ailleurs les évêques américains à “écouter l’Esprit qui vit et parle dans les fidèles”.

“L'évêque s'efforcera de susciter dans son Église particulière des structures de communion et de participation telles qu'elles permettent d'écouter l'Esprit qui vit et parle dans les fidèles” a-t-il déclaré.

Jean-Paul II insiste sur l’importance de “cultiver un esprit de communion dans tous les aspects de la vie de l’Eglise”.

Le pape rappelle la nécessité de bien comprendre les principes de fonctionnement de l’Eglise, qui ne sont pas les mêmes que ceux de la vie civile. Une bonne compréhension de la coopération entre l’évêque et les fidèles “permettra une collaboration authentique et fructueuse”, explique Jean-Paul II qui met en garde contre la tentation d’importer des “catégories” et des “structures” de la vie du monde, dans l’Eglise.