Le pape aux petits chanteurs : le chant est un service

| 1649 clics

ROME, Samedi 1er janvier 2011 (ZENIT.org) – Le chant est un service rendu à Dieu, aux fidèles et à l’Eglise, a affirmé Benoît XVI en recevant, le 30 décembre dernier dans la Salle Paul VI au Vatican, les participants au congrès de la Fédération internationale des « Pueri cantores ».

Quelque 5000 petits chanteurs venus du monde entier et appartenant à la Fédération des Pueri Cantores se sont en effet réunis à Rome du 28 décembre au 1er janvier 2011 pour leur 36e congrès international sur le thème « Deus Caritas Est ».

 « Il est difficile de trouver les mots pour transmettre la joie authentique de la rencontre amoureuse avec Dieu. Toutefois, la belle musique est en mesure d’exprimer quelque chose du mystère de l’amour de Dieu pour nous et du nôtre pour Lui, comme nous le rappelle le thème choisi pour votre congrès, Deus Caritas est », a affirmé Benoît XVI aux jeunes choristes.

« Souvenez-vous toujours que votre chant est un service », a ajouté le pape. « En premier lieu, c’est un service à Dieu, une manière de lui rendre grâce. C’est aussi un service aux fidèles pour les aider à élever le cœur et l’esprit au Seigneur en prière ».

C’est enfin « un service à toute l’Eglise, qui offre une anticipation de la liturgie céleste, qui est l’objectif de tout culte authentique, quand les chœurs des anges et des saints s’unissent dans un chant infini d’amour et de louange ».

Par la suite, Benoît XVI a salué les différents groupes de « Pueri Cantores », en différentes langues.

En français, il s’est adressé aux jeunes choristes venus de Belgique, de République démocratique du Congo et de France : « Par la beauté de vos chants, vous manifestez à Dieu votre joie et votre amour, et vous aidez le peuple chrétien à entrer plus profondément dans les mystères célébrés au cours de la Liturgie », a affirmé le pape.

« Je vous en remercie vivement. Que le chant liturgique, par lequel vous exprimez la grandeur et l'amour de Dieu, vous permette de grandir en sainteté ! Que Dieu vous bénisse ! ».