Le pape, combien de "followers"?

La richesse, la vraie

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 749 clics

"Le pape, combien de "followers" - d'abonnés - sur Twitter?" Plus de six millions, en 34 "tweets" et 53 jours. 

Le pape François a publié un nouveau tweet ce mercredi 8 mai, sur son compte @Pontifex_fr, en lien avec sa catéchèse place Saint-Pierre, et avec l'Evangile du jour: "Je suis venu pour qu’ils aient la vie et qu’ils l’aient en abondance, dit Jésus. Là est la vraie richesse, non la richesse matérielle !"

Hier, mardi 7 mai, il avait lancé cette invitation, également sur Twitter, à prendre au sérieux la vocation chrétienne: "Ne vous contentez pas d’une vie chrétienne médiocre ! Marchez avec résolution vers la sainteté !"

En fin de matinée, ce mercredi, le pape avait 134 309 abonnés francophones sur Twitter, mais aussi 2.481.368, en anglais, 102 706 en allemand, 2.279.986, en espagnol, 304 780 en portugais, 84 699 en polonais, 57 838 en arabe, 94 119 en latin, et 712 437 en italien. Soit un total de plus de six millions, plus précisément: 6.252.242 abonnés, dans les 9 langues.

Avec plus de 130 000 abonnés, les francophones se situent à la 5e place, loin derrière les anglophones (+ de 2, 4 millions), les hispanophones (+ de 2, 2 millions), les italianophones (plus de 700 000), et les lusophones (+ de 300 000). 

Depuis le 17 mars, le pape a publié 34 "tweets" en français et dans les autres langues, et 36 en anglais : un à l'occasion de l'explosion au Texas (18 avril) et un après la catastrophe au Bangladesh (27 avril).

Comme les versets bibliques ou les oraisons "jaculatoires", les "tweets" sont devenus un instrument de communication de la Bonne nouvelle et de la parole du pape : un vrai "phénomène" de la Nouvelle évangélisation sur le continent numérique.

"Le pape, combien de "followers"?": on pourrait paraphraser la fameuse question - rhétorique - de Joseph Staline répondant à Winston Churchill qui lui demandait de respecter la liberté religieuse en Europe centrale occupée par l'Armée Rouge (1945): "Le pape, combien de divisions?"

Mais si l'on répond: "plus de six millions", on ne compte que "Twitter"... c'est beaucoup plus, en fait, dans les coeurs.