Le pape conclut ses vacances par un appel aux « puissants » pour la paix au Proche-Orient

| 1369 clics

ROME, Vendredi 28 juin 2006 (ZENIT.org) – Alors qu’il achevait ses vacances dans le Val d’Aoste, Benoît XVI a lancé ce vendredi un appel pour la paix au Proche-Orient.



« Ne nous taisons pas. Faisons tout notre possible pour parvenir aux oreilles des puissants » a affirmé le pape avant de monter dans l’avion qui le ramenait à Rome.

Selon Benoît XVI, « l’instrument principal » pour la paix, « est la prière ». « Il s’agit naturellement non seulement d’un cri vers Dieu mais aussi vers les hommes », a-t-il déclaré.

Répondant par ailleurs aux questions des journalistes, à un peu plus d’un an de son élection comme successeur de Pierre, le pape a déclaré : « Je commence à apprendre le métier ».

A un journaliste qui lui demandait comment s’étaient déroulées ses vacances il a répondu : « J’ai également travaillé pendant cette période car rien qu’avec le travail, les vacances sont bonnes. Si l’on ne fait rien, ce ne sont pas des vacances. Comme vacances, elles ont été trop brèves. Maintenant je commence un autre style de travail, mais tout doucement… ».

Le pape est rentré à Rome dans l’après-midi de ce vendredi. Il s’est rendu dans la résidence pontificale de Castelgandolfo, à une trentaine de kilomètres de Rome, où il passera le reste de l’été.

La salle de presse du Saint-Siège a annoncé dans un communiqué que le pape récitera la prière de l’Angélus, le dimanche, en présence des pèlerins, à Castelgandolfo.

Les audiences générales reprendront également à partir du mercredi 2 août.

Le 15 août Benoît XVI célébrera la solennité de l’Assomption de la Vierge Marie. Il présidera la messe dans la paroisse locale de Saint Thomas.

Du 9 au 14 septembre, il se rendra en Bavière pour son quatrième voyage apostolique international.