Le pape confie l'année 2014 à Marie

Visite à Sainte-Marie-Majeure le 1er janvier

Rome, (Zenit.org) Salvatore Cernuzio, Anne Kurian | 1593 clics

Au premier jour de l’année 2014, le pape a confié la nouvelle année à Marie « Salut du peuple romain » (« Salus populi romani »), en la basilique papale de Sainte-Marie-Majeure, sur la colline de l'Esquilin.

Le pape François a en effet rendu une visite privée à la Vierge vénérée par les romains depuis le Moyen-Age, à l’occasion de la fête liturgique de Marie, Mère de Dieu, le 1er janvier, vers 16h15.

Il est resté une vingtaine de minutes en prière silencieuse devant l’icône de la Vierge « Salus populi romani », et a déposé un bouquet de roses blanches sur l’autel, dans la chapelle « Paolina ».  

Durant sa visite, les portes de la basilique sont restées ouvertes : de nombreux visiteurs ont donc eu la surprise de se trouver nez à nez avec le pape. Ils ont cependant respecté son recueillement.

L’archiprêtre de la basilique, le cardinal espagnol Santos Abril y Castelló, était aux côtés du pape. En sortant, ce dernier a salué les personnes présentes, parmi lesquelles un groupe de pèlerins qui a crié : « Pape François, nous sommes argentins ! ». « Moi aussi ! », a répondu le pape.

Au cours de l’homélie du matin, le pape avait fait explicitement allusion à la basilique et à l’icône de Marie : « La vérité sur la maternité divine de Marie trouva écho à Rome où fut construite la Basilique de Sainte Marie Majeure, premier sanctuaire marial de Rome et de tout l’Occident, où on vénère l’image de la Mère de Dieu – la Theotokos – sous le titre de Salus populi romani » (cf. Zenit du 1er janvier 2014).

Cette icône de la Vierge à l'Enfant fait l'objet d'une dévotion particulière depuis le XIIIe siècle. Selon la tradition, elle aurait été peinte par l’évangéliste Luc.

C’est la septième fois que le pape François vient prier devant l’icône depuis le début de son pontificat : sa première visite avait eu lieu le lendemain de son élection, le 14 mars. Il s’y est ensuite rendu le 4 mai pour réciter le chapelet et le 30 du même mois pour conclure la procession du Saint-Sacrement. Le 20 juillet, il a confié à la Vierge son voyage au Brésil, pour les Journées mondiales de la jeunesse. Puis il y est retourné le 29 septembre, afin de la remercier pour son premier voyage apostolique. Enfin, le 8 décembre, fête de l’Immaculée Conception, après le couronnement de la statue de Marie sur la Place d’Espagne, le pape s’était à nouveau arrêté à Sainte-Marie-Majeure pour « saluer » la Vierge Marie.

Avec Hélène Ginabat pour la traduction