Le pape consacre les prêtres au Cœur Immaculé de Marie

Qu’ils soient « des Apôtres de la Miséricorde »

| 3159 clics

ROME, Mercredi 12 mai 2010 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a consacré les prêtres au Cœur Immaculé de Marie, demandant à la Vierge de Fatima de faire « revenir le calme après la tempête ». « Guidés par toi, nous voulons être des Apôtres de la Miséricorde Divine », demande aussi le pape pour les prêtres.

Lors de l'adoration eucharistique, en l'église de la Sainte-Trinité du sanctuaire de Fatima, où le pape a présidé les vêpres ce mercredi soir avec quelque 8000 prêtres et personnes consacrées, à genoux devant le Saint-Sacrement exposé sur l'autel, le pape a prononcé une prière de consécration (cf. Ci-dessous, Documents, pour le texte intégral).

« Nous nous consacrons à ton Cœur maternel, pour accomplir fidèlement la Volonté du Père », a dit Benoît XVI.

Plus loin, il invoque Marie Mère de Miséricorde, puis il fait cette prière pour les prêtres : « Guidés par toi, nous voulons être des Apôtres de la Miséricorde Divine, heureux de célébrer chaque jour le Saint Sacrifice de l'Autel et d'offrir à tous ceux qui nous le demandent le Sacrement de la Réconciliation ». Une prière qui semble tisser un lien entre la spiritualité de sainte Faustine Kowalska et le message de Fatima.

Le pape avait confié ces deux intentions de prière pour ce voyage : l'Eglise - les prêtres, spécialement - et la paix dans le monde.

A Fatima, il demande par l'intercession de Marie « que l'Église puisse être renouvelée par de saints prêtres, transfigurée par la grâce de Celui qui fait toutes choses nouvelles ».

« Aide-nous, par ta puissante intercession, a demandé le pape, (...) à ne pas céder à nos égoïsmes, aux séductions du monde et aux suggestions du Malin. Préserve-nous par ta pureté, garde-nous par ton humilité et enveloppe-nous de ton amour maternel, qui se reflète en de nombreuses âmes consacrées à toi, devenues pour nous d'authentiques mères spirituelles ».

Pour les pasteurs, le pape demande plus encore : « Mère de l'Église, nous, prêtres, nous voulons être des pasteurs qui ne paissent pas pour eux-mêmes, mais qui se donnent à Dieu pour leurs frères, trouvant en cela leur bonheur ».

Benoît XVI invoque aussi Marie comme « Avocate et Médiatrice de la grâce, Toi qui es entièrement immergée dans l'unique médiation universelle du Christ, demande à Dieu, pour nous, un cœur complètement renouvelé, qui aime Dieu de toutes ses forces et serve l'humanité comme toi-même tu l'as fait ».

En ce temps de Pâques qui prépare à la Pentecôte, le pape demande une « nouvelle effusion de l'Esprit Saint ».

Pour les prêtres, il a encore cette prière : « Notre Mère depuis toujours, ne te lasse pas de « nous visiter », de nous consoler, de nous soutenir. Viens à notre secours et libère-nous des dangers qui nous menacent ».

Le pape insiste sur cet « acte d'abandon et de consécration » dans le contexte actuel tourmenté : « Que ta présence fasse refleurir le désert de nos solitudes et briller le soleil sur nos obscurités, qu'elle fasse revenir le calme après la tempête, afin que chaque homme voie le salut du Seigneur, qui a le nom et le visage de Jésus, réfléchi dans nos cœurs, pour toujours unis au tien ! Ainsi soit-il ! »

Anita S. Bourdin