Le pape demande aux futurs nonces d’être des témoins du Christ par leur vie

Il reçoit les étudiants de l’académie pontificale ecclésiastique

| 1247 clics

ROME, Lundi 9 juin 2008 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a demandé ce lundi aux prêtres qui se préparent à entrer au service de la diplomatie du Saint-Siège de cultiver leur amitié avec le Christ pour devenir des pasteurs selon son cœur.

Ils sont 25, de 15 pays différents, à se former actuellement à l'Académie pontificale ecclésiastique pour exercer leur ministère dans les nonciatures apostoliques à travers le monde, à la secrétairerie d'Etat ou comme représentants du Saint-Siège auprès d'une organisation internationale.

« Votre tâche sera de proclamer par votre manière de vivre, avant de le faire par vos paroles, l'annonce joyeuse et consolatrice de l'Evangile de l'amour dans des milieux parfois très éloignés de l'expérience chrétienne », a expliqué le pape.

Les nonces apostoliques sont les représentants du pape dans les différents pays qui maintiennent des relations diplomatiques avec le Saint-Siège, aussi bien auprès des gouvernements civils qu'auprès des communautés catholiques.

Le pape a décrit ainsi leur avenir en tant que nonces ou collaborateurs des nonces : « Dans votre travail de tous les jours vous entrerez en contact avec des réalités ecclésiales qu'il vous faudra comprendre et soutenir ; vous vivrez souvent loin de votre pays d'origine dans des pays que vous apprendrez à connaître et à aimer ».

« Vous devrez entrer dans le monde de la diplomatie bilatérale et multilatérale, a-t-il ajouté, et être prêts à offrir non seulement la contribution de votre expérience diplomatique mais aussi, et surtout, votre témoignage de prêtre ».

« Pour cela, outre la préparation juridique, théologique et diplomatique, nécessaire, ce qui compte le plus, c'est que vous imprégniez votre vie et votre activité d'un amour fidèle au Christ et à l'Eglise, qui suscite en vous une sollicitude pastorale accueillante envers tous », a-t-il affirmé.

Le pape les a encouragés à s'efforcer de devenir des « pasteurs selon le cœur du Christ, qui entretiennent avec Lui un dialogue quotidien et profond ».

« Le secret de l'authentique succès du ministère de tout prêtre est l'unité avec Jésus. Quel que soit le travail que vous accomplirez dans l'Eglise, ayez le souci d'être toujours de vrais amis de Jésus, des amis fidèles qui l'ont rencontré et ont appris à l'aimer par-dessus tout. La communion avec Lui, le divin Maître de nos âmes, vous assurera la sérénité et la paix, aussi dans les moments les plus compliqués et difficiles ».

Selon le can. 364 du Code de droit canonique, « la charge principale du Légat pontifical est de rendre toujours plus solides et efficaces les liens d'unité qui existent entre le Siège Apostolique et les Églises particulières.  Il appartient donc au Légat pontifical dans les limites de son ressort:

1  d'informer le Siège Apostolique de la situation des Églises particulières et de tout ce qui touche la vie même de l'Église et le bien des âmes;

2  d'aider les Évêques par son action et ses conseils, demeurant entier l'exercice de leur pouvoir légitime;

3  d'entretenir des relations fréquentes avec la conférence des Évêques, en lui apportant toute aide possible;

4  en ce qui concerne la nomination des Évêques, de transmettre au Siège Apostolique ou de lui proposer les noms des candidats, ainsi que l'enquête concernant les sujets à promouvoir, selon les règles données par le Siège Apostolique;

5  de s'efforcer d'encourager ce qui concerne la paix, le progrès et la coopération des peuples;

6  de collaborer avec les Évêques pour développer des relations opportunes entre l'Église catholique et les autres Églises ou communautés ecclésiales, et même les religions non chrétiennes;

7  de défendre auprès des chefs d'État, en action concertée avec les Évêques, ce qui concerne la mission de l'Église et du Siège Apostolique;

8  enfin, d'exercer les facultés  et de remplir les autres mandats qui lui sont confiés par le Siège Apostolique ».

Jesús Colina