Le pape demande de vérifier l’aptitude des candidats au sacerdoce à vivre le célibat

Au moment de leur admission au séminaire

| 486 clics

CITE DU VATICAN, mardi 1er février 2005 (ZENIT.org) – Le pape Jean-Paul II a demandé qu’au moment de l’admission des candidats au sacerdoce dans les séminaires, on vérifie leur aptitude à vivre le célibat avec une maturité affective.



Le Saint-Père a en effet adressé ce mardi un message au cardinal Zenon Grocholewski, préfet de la Congrégation pour l’Education catholique, à l’occasion de la session plénière de la Congrégation.

« Déjà au moment de l’admission des jeunes au séminaire, il faut mesurer avec attention leur aptitude à vivre le célibat, afin de parvenir avant l’ordination, à une certitude morale en ce qui concerne leur maturité affective et sexuelle », écrit le Saint-Père dans son message.

Les participants à la session plénière auraient dû être reçus en audience par le pape mais celui-ci a été contraint d’annuler tous ses rendez-vous à cause de la grippe.

Dans sa lettre le pape met en garde de manière implicite contre le danger de se concentrer uniquement sur la formation académique des futurs prêtres.

Le « projet éducatif dans les séminaires », a-t-il expliqué, doit tenir compte « de la complémentarité fondamentale des quatre dimensions de la formation : humaine, intellectuelle, spirituelle et pastorale » comme le souligne l’exhortation apostolique « Pastores dabo vobis » (15 mars 1992) dans laquelle le pape a réuni les propositions du synode mondial sur « la formation des prêtres dans les circonstances actuelle » (30 septembre – 28 octobre 1990).

« A la lumière des changements sociaux et culturels actuels, recommande le pape, il peut parfois être utile que les éducateurs utilisent le travail de spécialistes compétents, pour aider les séminaristes à comprendre plus profondément les exigences du sacerdoce, en reconnaissant dans le célibat un don d’amour au Seigneur et aux frères ».