Le pape demande la libération des otages coréens en Afghanistan

22 sud-coréens de l’Eglise évangélique Saem Mul

| 1178 clics

ROME, Dimanche 29 juillet 2007 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a qualifié d’acte « criminel » l’enlèvement d’un groupe de Coréens en Afghanistan et a demandé ce dimanche leur libération.



Les 22 sud-coréens détenus en Afghanistan sont membres de l’Eglise évangélique Saem Mul. Ils ont été arrêtés le 19 juillet par les Talibans. Ils étaient en réalité 23 mais l’un d’entre eux a été assassiné.

« L’habitude d’instrumentaliser des personnes innocentes pour revendiquer des objectifs partisans, se répand parmi certains groupes armés », a affirmé le pape après la prière de l’Angélus, ce dimanche, de la résidence pontificale de Castelgandolfo.

« Il s’agit de graves violations de la dignité humaine qui s’opposent à toute norme élémentaire de civilisation et de droit et offensent gravement la loi de Dieu », a-t-il poursuivi.

« Je lance un appel afin que les auteurs de tels actes criminels renoncent au mal accompli et restituent leurs victimes, indemnes », a conclu le pape.