Le pape en Albanie le dimanche 21 septembre

Les souffrances dues à l'idéologie du passé

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 699 clics

Le pape François se rendra en Albanie, à Tirana, le dimanche 21 septembre. Il a annoncé lui-même la nouvelle après l’angélus de ce dimanche 15 juin, place Saint-Pierre.

« Je suis heureux de vous annoncer que j’ai accepté l’invitation des évêques et des autorités civiles albanaises et que j’ai l’intention de me rendre à Tirana, pour la journée du dimanche 21 septembre », a dit le pape.

Il explique les deux motifs de son voyage : confirmer l’Eglise dans la foi et encourager tout un peuple qui a souffert de « l’idéologie du passé ».

« Par ce brève voyage, je désire confirmer dans la foi l’Eglise en Albanie, et témoigner de mon amour et de mes encouragements à un peuple qui a longtemps souffert des conséquences des idéologies du passé. »

La pleine intégration de l’Albanie dans l’Union européenne a été évoquée à l’occasion de la visite du Premier ministre albanais au Vatican, le 24 avril dernier : l’occasion pour l’Albanie d’inviter formellement le pape.

Le pape Jean-Paul II s’était rendu en Albanie le 25 avril 1993, pour une seule journée également, au lendemain de la chute du communisme.

Il avait ordonné quatre nouveaux évêques dans la cathédrale du Sacré Cœur de Scutari. Et il avait adressé un « Message à la nation albanaise », Place Scanderbeg à Tirana. Il invitait à « en pas oublier le drame » vécu par l’Albanie contre l’humanité, contre la liberté en disant : « Chers amis Albanais, votre drame concerne et doit concerner tout le continent européen et il est nécessaire que l’Europe n’oublie pas. »

Les évêques d’Albanie ont pu faire pour la première fois une visite « ad limina » à Rome, en février 2001 : ils ont été reçus par Jean-Paul II le 3 février 2001. Ils ont été reçus par Benoît XVI le 23 mai 2008.

Pour une population de quelque 2, 8 millions d’habitants, l’Albanie est l’un des pays les « moins croyants » au monde. Sa population se rattache cependant à l’islam (70%), et pour 30% au christianisme (20% d’orthodoxes, 10 % de catholiques). L’évangélisation du pays remonte à Saint-Paul.

Rappelons aussi que dans les Balkans, hors des frontières, 7 millions de personnes parlent l'albanais et des minorités albanaises autochtones existent dans les pays voisins et dans la diaspora mondiale.

République parlementaire depuis 1992, après la chute du communisme, l’Albanie a établi cette même année, un premier Accord de commerce avec l’Union européenne, et des négociations ont été entamées en vue d’une adhésion. En 2006, l'Albanie est devenue membre associée de l'Union européenne.