Le pape en visite à la paroisse Saint-Thomas Apôtre de Rome

Rencontre avec les enfants, les personnes malades et handicapées

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 476 clics

Le pape François se rendra en visite à la paroisse Saint-Thomas Apôtre de Rome, dans le quartier Infernetto, dimanche 16 février 2014. Il rencontrera notamment les enfants de la paroisse, les bébés baptisés dans l’année et les personnes malades et handicapées.

La paroisse fête cette année les 50 ans de sa fondation (19 février 1964), et bientôt le premier anniversaire de la dédicace de son nouveau complexe (13 avril 2013).

Le pape sera accueilli, aux environs de 16h, par le cardinal vicaire Agostino Vallini, par Mgr Paolo Schiavon, évêque auxiliaire du secteur Sud du diocèse de Rome, et par le P. Antonio D’Errico, curé de la paroisse, avec les prêtres du presbytère.

A son arrivée, il rencontrera les enfants du catéchisme et ceux qui recevront le sacrement de la confirmation: « Ils sont en train de préparer des cadeaux à lui offrir », confie le P. D’Errico, qui est à la tête de la communauté depuis 2002.

Puis le pape s’entretiendra avec des personnes infirmes et malades de la paroisse, qui compte sur son territoire « plusieurs centenaires et 11 maisons de repos », indique le curé.

Le pape François s’entretiendra notamment avec les membres de l’association « Happy time », formée de familles et de jeunes porteurs d’handicap.

Puis il saluera les nourrissons baptisés dans le courant de l’année et leurs parents avant de rencontrer les membres du Conseil pastoral de la paroisse et de confesser cinq personnes.

Le pape célébrera la messe à 18h, « point d’orgue de la visite », à laquelle participera le vicaire paroissial Pierangelo Margiotta, ordonné prêtre par le pape François le 21 avril 2013

Pendant l’offertoire, « nous remettrons au pape une aide concrète pour les pauvres », ajoute le P. D’Errico, qui précise : « Nous nous préparons à rencontrer notre évêque par la prière afin que ce don puisse nous aider dans la foi et dans la vie chrétienne ».

Parmi les initiatives de préparation, Mgr Rino Fisichella, président du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation, a célébré une messe le 13 février, et a livré une méditation sur l’exhortation apostolique du pape François Evangelii gaudium.

La paroisse Saint-Thomas Apôtre abrite notamment l’association saint Thomas onlus, qui distribue des vêtements, ustensiles pour la maison et produits pour l’enfance aux plus démunis, mais aussi les groupes Pi-Greco qui « étudient les sectes et les nouveaux mouvements religieux et qui interviennent auprès des familles frappées par ces phénomènes ».

Traduction d’Océane Le Gall