Le pape encourage chacun à utiliser ses biens en faisant preuve de solidarité

La justice et le développement sont le chemin de la paix, rappelle-t-il.

| 1240 clics

CASTELGANDOLFO, dimanche 26 septembre 2004 (ZENIT.org) - La promotion de la justice et le développement solidaire indiquent le chemin à suivre pour garantir la paix dans le monde, a affirmé le pape ce dimanche.



Dans son allocution prononcée aujourd'hui avant la prière de l'Angélus, en présence des pèlerins réunis dans la cour de sa résidence de Castelgandolfo, le pape a commenté le passage de l'Evangile de ce dimanche dans lequel Jésus raconte la parabole du mauvais riche et du pauvre Lazare.

"Le riche vit dans l'opulence et dans le luxe sans se soucier du mendiant qui gît affamé à sa porte. Mais, après la mort, la situation se retourne: Lazare est accueilli au paradis alors que le riche finit dans les tourments", déclare le pape.

"L'enseignement à tirer de la parabole est clair: chacun doit utiliser ses biens non de manière égoïste mais en faisant preuve de solidarité", explique-t-il.

Le pape estime que cet enseignement s'applique particulièrement "au problème du déséquilibre entre richesse et pauvreté dans le monde d'aujourd'hui".

Jean-Paul II a rappelé que ces jours-ci, "une importante rencontre des chefs d'Etat et de gouvernement s'est déroulée à New York, pour une action plus solidaire et efficace "contre la faim et la pauvreté"". La rencontre était organisée par le président du Brésil, Luiz Inácio Lula da Silva.

Le pape a ajouté que le cardinal Secrétaire d'Etat Angelo Sodano avait apporté "l'adhésion du Saint-Siège à cette nouvelle initiative".

Le Saint Père a également affirmé que l'Eglise mettait tout en oeuvre "pour déraciner dans le monde le fléau de la faim et les autres conséquences de la misère".

Jean-Paul II s'est par ailleurs félicité de la réunion des nonces apostoliques en Afrique, qui vient d'avoir lieu au Vatican. Cette rencontre avait pour objectif de chercher des moyens pour que le monde n'oublie pas le continent africain et de montrer aux populations "la proximité spirituelle de Jean-Paul II et la solidarité de l'Eglise universelle".

"Prions le Seigneur afin qu'il soutienne les efforts des communautés internationales en ce qui concerne la justice et le développement solidaire. C'est en effet la voie qui peut garantir au monde un avenir de paix", a déclaré le pape.

"Nous le demandons par l'intercession de la Bienheureuse Vierge Marie à laquelle nous confions de façon spéciale les familles et les peuples les plus éprouvés par l'injuste distribution des biens que Dieu destine à tous ses enfants", a-t-il conclu.