Le pape encourage le charisme de l’unité du mouvement des Focolari

Il reçoit les évêques amis du mouvement

| 1290 clics

ROME, Vendredi 9 février 2007 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI a présenté hier jeudi le charisme de l’unité du mouvement des Focolari, comme une richesse pour l’Eglise.



Le pape a reçu hier un groupe d’évêques de différentes Eglises chrétiennes amis des Focolari, mouvement fondé par Chiara Lubich à Trente (Italie) en 1943, au cœur de la deuxième guerre mondiale, réunis du 3 au 9 février à Castel Gandolfo.

Les 85 évêques des cinq continents dont le Liban, le Soudan et le Pakistan, ont réfléchi sur le thème : « Le Christ crucifié et abandonné, lumière dans la nuit culturelle ».

En recevant ces évêques, en même temps que les évêques amis de la Communauté de Sant’Egidio, le pape a tenu à adresser ses meilleurs souhaits et sa bénédiction à Chiara Lubich, ainsi qu’à tous les membres du mouvement qu’elle a fondé.

« Le mouvement des Focolari, précisément à partir du cœur de sa spiritualité c’est-à-dire de Jésus crucifié et abandonné, souligne le charisme et le service de l’unité, qui se réalise dans les différents domaines sociaux et culturels comme par exemple le domaine économique avec ‘l’économie de la communion’, et à travers les voies de l’œcuménisme et du dialogue interreligieux », a affirmé Benoît XVI.

Le pape est convaincu que les nouveaux mouvements et communautés et les évêques pourront affronter ensemble « les défis qui nous interpellent de manière pressante en ce début du troisième millénaire, avec un plus grand élan ».

Benoît XVI pense en particulier à « la recherche de la justice et de la paix et à l’urgence de construire un monde plus fraternel et solidaire, à partir précisément des pays dont certains de vous proviennent, et qui sont éprouvés par des conflits sanglants ».

[Pour tout renseignement sur le mouvement des Focolari, cf. www.focolari.org]