Le pape évoque l’anniversaire de sa première visite en Pologne

| 1054 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 2 juin 2004 (ZENIT.org) – Jean-Paul II a évoqué l’anniversaire de sa première visite en Pologne comme pape, du 2 au 10 juin 1979 et sa prière pour que le vent de la Pentecôte souffle sur sa patrie. Ce premier voyage avait constitué un coup de boutoir décisif dans l’édifice athée.



Il disait: "C’est aujourd’hui le 25e anniversaire du jour où j’ai embrassé la terre polonaise pour la première fois en tant que pape. Je reviens toujours en pensée à ces jours là et je remercie Dieu pour le souffle de l’Esprit Saint qui a traversé cette terre, et a suscité un changement profond".

Le pape a également remercié la ville de Slupsk qui l’a nommé citoyen d’honneur.

Mercredi dernier déjà, à la fin de l’audience, Jean-Paul II avait invoqué la venue de l’Esprit Saint sur la Pologne d’aujourd’hui en disant à ses compatriotes: "Nous nous approchons de la grande solennité de la Pentecôte. Il me vient à l’esprit les paroles que j’ai prononcées il y a vingt-cinq ans place de la Victoire, à Varsovie, dont le nom actuel est place de Józef Pilsudski".

Lors de la messe célébrée par Jean-Paul II, - ce qui constituait une audace extraordinaire après 35 ans de propagande athée - l’autel monumental était dominé par une immense croix de quinze mètres drapée d’une étole rouge. La célébration avait été précédée de la diffusion par les haut-parleurs de musique et de poèmes, de Slowacki et Galcynski en particulier, prophètes de la venue du "pape slave".

Une dalle y rappelle que le pape polonais a célébré la messe là, en 1979, alors que sa patrie était sous un joug soviétique qu’un vent de Pentecôte allait balayer.

Le pape disait alors, comme il le rappelait mercredi dernier: "Que descende ton Esprit! Et qu’il renouvelle la face de la terre. De cette Terre!"

"En pensant à la réalité d’aujourd’hui, expliquait Jean-Paul II, je répète ces paroles toujours actuelles dans ma prière quotidienne: Que descende ton Esprit! Et qu’il renouvelle la face de la terre. De cette Terre. Que Dieu vous soit propice!"