Le pape évoque la « vocation sublime » de Cyrille et Méthode

| 949 clics

ROME, Mercredi 5 juillet 2006 (ZENIT.org) – Benoît XVI a évoqué la « vocation sublime » de Cyrille et Méthode à la fin de l’audience du mercredi.



Aux Slovaques qui fêtent saint Cyrille et Méthode, les saints frères de Thessalonique, apôtres des Slaves, le pape souhaitait qu’ils soient pour eux « un exemple d’unité dans la foi ».

« Restez fidèles à cet exemple sublime », encourageait Benoît XVI.

Saint Cyrille repose en la basilique Saint-Clément, de Rome.

Jean-Paul II a consacré aux deux saints une encyclique, « Slavorum apostoli », à l’occasion du onzième centenaire de l’œuvre d’évangélisation des saints Cyrille et Méthode, 2 juin 1985 : il les a déclarés co-patrons de l’Europe avec saint Benoît.

Et à plusieurs reprises déjà, Benoît XVI a mis en valeur l’importance de l’héritage de ces deux saints pour la culture et la spiritualité de l’Europe.

L’œuvre des deux saints de Salonique, les frères Cyrille et Méthode « a jeté les bases d’une authentique culture chrétienne, et a en même temps préparé la création de conditions pour la paix entre les différentes populations », avait déclaré le pape à une autre occasion (Zenit, 23 mai 2005).

« Ces valeurs de paix et de fraternité que ces saints Patrons de l’Europe, avec saint Benoît, ont défendues inlassablement, restent des éléments indispensables pour construire des communautés de solidarité, ouvertes au progrès humain intégral, et respectant la dignité de tout être humain et de tout l’être humain », avait-il expliqué.

« Je suis convaincu que pour créer une société réellement attentive au bien commun il faut chercher dans l’Evangile les racines des valeurs partagées, comme le montre l’expérience des saints Cyrille et Méthode », avait ajouté Benoît XVI.