Le pape exhorte au courage du témoignage chrétien

Dimanche de la miséricorde, Regina Coeli

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 856 clics

Le pape François exhorte à « plus de courage pour témoigner de la foi », lors de la prière du Regina Coeli, ce dimanche 7 avril 2013, place Saint-Pierre, en présence de quelque 100.000 personnes.

« Plus de courage »

Commentant l’évangile du jour, où Jésus apparaît aux apôtres après sa résurrection, le pape a fait observer que « Jésus donne l’Esprit-Saint aux Apôtres », et que cet Esprit « chasse la peur du cœur des Apôtres et les pousse à sortir du Cénacle pour porter l’Evangile ».

« Ayons nous aussi plus de courage pour témoigner la foi dans le Christ ressuscité ! Nous ne devons pas avoir peur d’être chrétiens et de vivre en chrétiens ! », a-t-il ajouté.  

Il s’agit, comme les apôtres, de « répandre dans le monde le pardon des péchés, ce pardon que seul Dieu peut donner, et qui a coûté le Sang du Fils », a expliqué le pape, exhortant au « courage d’aller et d’annoncer le Christ ressuscité car Il est notre paix ».

Après la prière du Regina Coeli, le pape a à nouveau encouragé au témoignage : « Chers frères et sœurs, soyez messagers et témoins de la miséricorde de Dieu ! (…) J’invite tous à porter la Bonne Nouvelle, dans tous les domaines de la vie, « avec douceur et respect » (1 P 3,16)! Allez sur les places et annoncez Jésus-Christ notre sauveur ! »

Semer la paix

Le Christ ressuscité fait aussi un autre « don » aux apôtres : « La paix soit avec vous !». Pour le pape, cette expression « n’est pas un salut, ni un simple vœu : c’est un don, le don précieux que le Christ offre à ses disciples ».

Cette paix, a-t-il précisé, « est le fruit de la victoire de l’amour de Dieu sur le mal, c’est le fruit du pardon » car « la vraie paix vient de l’expérience de la miséricorde de Dieu ».

Cette paix est un don à partager : l’Eglise est envoyée par le Christ ressuscité pour « semer la paix dans les coeurs, afin que [la paix] s’affirme aussi dans les relations, dans les sociétés, dans les institutions », a poursuivi le pape François.

Croire sans voir

Le pape a également souligné la « béatitude » de celui qui croit au témoignage des chrétiens : en effet, a-t-il déclaré, Jésus dit à Thomas : « Parce que tu m'as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » (Jn, 20,29). « C’est une parole très importante sur la foi, nous pouvons l’appeler la béatitude de la foi », a estimé le pape.

Ainsi, « en tout temps et en tout lieu, Heureux ceux qui, à travers la Parole de Dieu, proclamée dans l’Eglise et témoignée par les chrétiens, croient que Jésus-Christ est l’amour de Dieu incarné, la Miséricorde incarnée. Et ceci vaut pour chacun de nous ! »