Le pape François au sanctuaire du Divin Amour le 18 mai

Un lieu marial très aimé des Romains

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 564 clics

A l'occasion du mois de Marie, le pape François se rendra au sanctuaire de la Vierge du Divin Amour, dimanche 18 mai prochain.

Le pape y arrivera aux environs de 16 heures, indique le site Internet du sanctuaire. Le programme de la visite n'est pour l'instant pas précisé.

Le sanctuaire se situe à une quinzaine de kilomètres de Rome, à Castel di Leva, sur la voie Ardéatine, au sud de l’Urbs. Il est caractérisé par les pèlerinages aux flambeaux, dans la nuit du samedi au dimanche, à pied depuis Rome.

Le sanctuaire original date de 1745. Il trouve son origine dans la mésaventure d’un homme qui se rendait à Rome, en 1740, et fut soudain assailli de chiens enragés.

Terrorisé, il leva les yeux vers la tour d'un vieux château délabré, qui portait une peinture du XIVe siècle, représentant la Vierge à l’Enfant, surmontée d’une colombe, symbole de l’Esprit Saint, le « Divin Amour ». Il hurla : « Madonna mia, grazia ! », « Ô ma Madone, pitié ! ». Les chiens s’éloignèrent sur le champ, soudain apaisés, « comme s'ils obéissaient à un ordre mystérieux ».

Si l'histoire n'a pas conservé le nom du voyageur, ce dernier cependant raconta son aventure à tous ceux qu'il rencontrait et partout où il allait. Si bien que Castel di Leva devint renommé, comme le rapportent les chroniques de l'époque : « On ne distinguait plus le jour de la nuit et les pèlerins accourraient toujours plus pieux et nombreux, recevant de nombreuses grâces ».

Une église fut construite pour abriter l'image de la Vierge. La « salle des ex-votos », couverte de milliers d’ex-votos de toute sorte, manifeste combien au cours des siècles, les Romains ont continué d’avoir recours à l’intercession de la Vierge du Divin Amour et ont été exaucés.

A la suite d’un vœu de Pie XII et des Romains pour le salut de la ville dans les affres de la seconde guerre mondiale, le 4 juin 1944, le sanctuaire a été agrandi et assorti d'oeuvres caritatives.

Inauguré par Jean-Paul II le 4 juillet 1999, il compte aujourd'hui une "Maison du pèlerin", un séminaire, une résidence de consultation psychologique pour les personnes consacrées, une maison pour les personnes âgées seules, un centre sportif pour les jeunes, et une maison de prière "Saint-Luc". Un foyer pour personnes handicapées est actuellement en projet. 

« Faites, ô notre Mère, que jamais personne ne vienne à ce Sanctuaire sans recevoir dans le coeur la consolante certitude du Divin Amour », avait prié Jean-Paul II lors de l'inauguration, en le surnommant « le nouveau sanctuaire de Rome ».

Le Divin Amour a reçu la visite des derniers papes : Jean-Paul II s’y est rendu trois fois, le 1er mai 1979, le 7 juin 1987 et le 4 juillet 1999. Benoît XVI est allé y prier le 1er mai 2006.