Le pape François invoque le Christ ressuscité pour les plaies du monde

Message de Pâques (texte intégral)

Rome, (Zenit.org) Pape François | 1000 clics

"Voici le sommet de l’Évangile, voici la Bonne Nouvelle par excellence : Jésus, le Crucifié, est ressuscité!", déclare le pape François dans son message de Pâques, avant la bénédiction Sur le monde et la ville de Rome - Urbi et Orbi - depuis la loggia des bénédictions de la basilique vaticane, invoquant le Christ pour la paix dans le monde entier.

Le pape avait auparavant présidé la messe de Pâques, dans ce "jardin" extraordinaire de la résurrection fleuri chaque année par 30 fleuristes hollandais sur le parvis de Saint-Pierre, en terrasses colorées.

Une telle beauté, une telle explosion de vie, contrastait avec les plaies du monde que le pape a évoquées en invoquant la puissance de la résurrection du "Christ glorieux".

Message pascal du pape François

Chers frères et sœurs, bonne et sainte fête de Pâques !

L’annonce de l’ange aux femmes résonne dans l’Église répandue à travers le monde entier : « Vous, soyez sans crainte ! Je sais que vous cherchez Jésus, le Crucifié. Il n’est pas ici, car il est ressuscité… venez voir l’endroit où il reposait » (Mt 28, 5-6).

Voici le sommet de l’Évangile, voici la Bonne Nouvelle par excellence : Jésus, le Crucifié, est ressuscité! Cet événement est à la base de notre foi et de notre espérance : si le Christ n’était pas ressuscité, le Christianisme perdrait sa valeur ; toute la mission de l’Église serait vidée de son élan, parce que c’est de là qu’il est parti et qu’il repart toujours.

Le message que les chrétiens apportent au monde, le voici : Jésus, l’Amour incarné, est mort sur la croix pour nos péchés, mais Dieu le Père l’a ressuscité et l’a fait Seigneur de la vie et de la mort. En Jésus, l’Amour l’a emporté sur la haine, la miséricorde sur le péché, le bien sur le mal, la vérité sur le mensonge, la vie sur la mort. C’est pourquoi, nous disons à tous : « Venez et voyez ! ».

En chaque situation humaine, marquée par la fragilité, par le péché et par la mort, la Bonne Nouvelle n’est pas seulement une parole, mais c’est un témoignage d’amour gratuit et fidèle : c’est sortir de soi pour aller à la rencontre de l’autre, c’est se tenir proche de celui qui est blessé par la vie, c’est partager avec celui qui manque du nécessaire, c’est rester aux côtés de celui qui est malade ou âgé ou exclu…« Venez et voyez ! » : l’Amour est plus fort, l’Amour donne la vie, l’Amour fait fleurir l’espérance dans le désert.

Avec cette joyeuse certitude dans le cœur, aujourd’hui nous nous adressons à toi, Seigneur Ressuscité !

Aide-nous à te chercher afin que tous nous puissions te rencontrer, savoir que nous avons un Père et que nous ne nous sentions pas orphelins ; que nous puissions t’aimer et t’adorer.

Aide-nous à vaincre le fléau de la faim, aggravé par les conflits et par les immenses gaspillages dont nous sommes souvent complices.

Rends-nous capables de protéger les sans défense, surtout les enfants, les femmes et les personnes âgées, parfois transformés en objets d’exploitation et d’abandon.

Fais que nous puissions soigner les frères touchés par l’épidémie d’Ebola en Guinée Conakry, en Sierra Léone et au Liberia, et ceux affectés par tant d’autres maladies, qui se diffusent aussi à cause de l’incurie et de la pauvreté extrême.

Console tous ceux qui aujourd’hui ne peuvent pas célébrer Pâques avec leurs familles parce qu’injustement arrachées à leur affection, comme les nombreuses personnes, prêtres et laïcs, qui en diverses parties du monde, ont été séquestrées.

Réconforte ceux qui ont laissé leur propre terre pour émigrer vers des endroits où ils puissent espérer un avenir meilleur, mener une vie digne et, souvent, professer librement leur foi. Nous t’en prions, Jésus glorieux, fais cesser toute guerre, toute hostilité grande ou petite, ancienne ou récente !

Nous te supplions, en particulier, pour la Syrie, la Syrie bien-aimée, afin que tous ceux qui souffrent des conséquences du conflit, puissent recevoir les aides humanitaires nécessaires et que les parties en cause n’utilisent plus la force pour semer la mort, surtout contre la population sans défense, mais aient l’audace de négocier la paix, désormais attendue depuis trop longtemps !

Jésus glorieux, nous te demandons de réconforter les victimes des violences fratricides en Iraq et de soutenir les espoirs suscités par la reprise des négociations entre Israéliens et Palestiniens.

Nous t’implorons, qu’un terme soit mis aux affrontements en République Centrafricaine et que s’arrêtent les atroces attentats terroristes dans certaines zones du Nigeria ainsi que les violences au Sud Soudan.

Nous te demandons que les esprits se tournent vers la réconciliation et la concorde fraternelle au Venezuela.

Par ta Résurrection, que nous célébrons cette année ensemble avec les Églises qui suivent le calendrier julien, nous te prions d’éclairer et d’inspirer des initiatives de pacification en Ukraine, pour que les parties intéressées, soutenues par la Communauté internationale, entreprennent tout effort pour empêcher la violence et construire, dans un esprit d’unité et de dialogue, l’avenir du pays. Qu’en tant que frères, ils puissent aujourd’hui chanter :Xphctoc Bocĸpec (le Christ est ressuscité, ndlr).

Pour tous les peuples de la Terre, nous te prions, Seigneur : toi qui as vaincu la mort, donne- nous ta vie, donne-nous ta paix ! “Christus surrexit, venite et videte!”

Chers frères et sœurs, bonne fête de Pâques !

Salutation après la bénédiction

Chers frères et sœurs, je renouvelle mes vœux de Bonne fête de Pâques à vous tous rassemblés sur cette Place de toutes les parties du monde.

J’étends les vœux de Pâques à tous ceux qui, de différents pays, sont reliés à travers les moyens de communication sociale.

Portez à vos familles et à vos communautés la joyeuse annonce que le Christ notre paix et notre espérance est ressuscité !

Merci pour votre présence, pour votre prière et pour votre témoignage de foi.

Une pensée particulière et reconnaissante pour le don des très belles fleurs, qui proviennent des Pays-Bas.

Bonne fête de Pâques à tous

 [Texte original: Français]